VIDEO. "Cette crise nous a montré l'importance de relocaliser notre alimentation" : dans les coulisses d'une ferme urbaine dans les Yvelines

Des fraises, des choux, des plantes pour les tisanes… Cette ferme urbaine cultive des fruits et légumes au pied de la ville.

BRUT

Ici, on cultive des fruits et légumes au pied de la ville. À la périphérie d'Achères dans les Yvelines, une ferme urbaine appelée Integraterre cultive fraises, choux et autres plantes pour les tisanes. Pendant le confinement, de nouveaux bénévoles ont rejoint la structure. "Il y a eu un énorme élan et une énorme envie de jardinage. On a envie de nature, on a besoin de nature, on a envie de jardiner, on a envie de se promener dans un parc mais ça n'avait pas encore émergé", explique Anouk, présidente de l'association française de cultures urbaines professionnelles.

Relocaliser notre alimentation

Pour ses plantations, Integraterre récupère 100 kilogrammes de déchets organiques chaque semaine. "On collecte dans plus de sept structures différentes qui restent sur Achères", précise Elsa, responsable de la collecte à Integraterre. Les déchets sont ensuite utilisés pour fertiliser les différentes cultures. "Cette crise nous a montré l'importance de relocaliser notre alimentation et la gestion de nos déchets", estime Aline, cheffe de projet d'Integraterre. Si elle vise rarement l'auto-suffisance, l'agriculture urbaine tient toutefois à rapprocher les habitants de la nature qui les nourrit.

VIDEO. \"Cette crise nous a montré l\'importance de relocaliser notre alimentation\" : dans les coulisses d\'une ferme urbaine dans les Yvelines
VIDEO. "Cette crise nous a montré l'importance de relocaliser notre alimentation" : dans les coulisses d'une ferme urbaine dans les Yvelines (BRUT)