Cet article date de plus de sept ans.

USA : records de froid à cause du "vortex polaire"

Un record de froid centenaire a été battu mardi à Central Park, à New York, avec -15,5°C. Une vague de froid historique frappe depuis quelques jours une grande partie des Etats-Unis, du Minnesota au nord, à la Géorgie au sud-est. Le responsable de tout cela ? Le vortex polaire. Explications.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Jim Young Reuters)

Plus de la moitié des Etats-Unis est touchée depuis quelques jours par une vague de froid historique. Mardi, la température a atteint un record de froid à Central Park à New York avec -15,5°C, battant de plus d'un degré le record de -14,4°C qui datait de 118 ans. La chaîne météo recense ce mardi des records de froid dans 45 villes américaines.

Ce qui a provoqué de nombreuses perturbations, notamment dans les airs : New York, Washington, Atlanta, Chicago et Detroit étaient mardi les aéroports les plus perturbés.

►►► Froid aux USA : écoles fermées, vols annulés et état d'urgence

La faute au "vortex polaire"

Le responsable de tout cela s'appelle "vortex polaire". C'est-à-dire ? Un tourbillon de vents froids venu du Pôle nord. "En raison de hautes pressions à l'est et à l'ouest du continent  nord-américain, un air polaire a pu se glisser vers le sud, parfois à des  latitudes assez basses ", explique François Gourand, prévisionniste à Météo-France.

Ce vortex polaire est maintenu en place plusieurs jours par le jet stream , un bandeau de vents entre 15.000 et 20.000 pieds au-dessus de la Terre qui sépare l'air froid de l'air chaud, explique le Washington Post dans une infographie détaillée.

Si ce vortex polaire prête à de belles images scientifiques, il permet aussi aux internautes de s'amuser :

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.