Toulouse : un orage puissant provoque des dégâts

Un déluge s'est abattu sur la métropole toulousaine (Haute-Garonne) pendant dix minutes dans la nuit du mercredi 19 juin. Il n'y a pas de blessés, mais de nombreux dégâts.

FRANCE 2

Dix minutes de pluies diluviennes dans les rues toulousaines, de fortes précipitations, des rafales record jusqu'à 137 km/h, d'importantes chutes de grêles mercredi 19 juin. Plusieurs routes et habitations ont été inondées dans le sud de la capitale de la Haute-Garonne. Un orage intense et très localisé qui a laissé des traces jeudi matin : des trottoirs empêtrés dans la boue, des dizaines d'arbres couchés par la tempête comme celui de cette Toulousaine qui avait jusqu'à présent résisté : "On a entendu une grande tempête énorme et puis on nous a appelé en nous disant que notre arbre était tombé dans la rue."

63 interventions des pompiers

Les pompiers sont intervenus 63 fois dans la soirée. Aucun blessé n’est a déploré, mais un réveil difficile pour certains habitants, marqués par la puissance de l'orage. Conséquence de ces orages : des inondations. Un lycée a dû retarder les épreuves du baccalauréat pour nettoyer les salles d'examen. De nouveaux orages de moindre ampleur sont prévus ce soir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un orage touche Toulouse, le 27 juillet 2006.
Un orage touche Toulouse, le 27 juillet 2006. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)