Sibérie : un lac pas si paradisiaque que ça

Un lac de Sibérie (Russie) est devenu très populaire sur les réseaux sociaux. Son eau turquoise rappelle celle des Maldives. Mais derrière ce paradis sibérien se cache une réalité écologique beaucoup plus trouble.

France 2

Un décor de rêve, un lac d'un bleu cristallin qui évoque les tropiques. Pourtant, nous sommes à Novossibirsk, une ville industrielle de Sibérie (Russie). Devenu un phénomène sur les réseaux sociaux, l'endroit attire de nombreux touristes. Tous posent dans ce cadre idyllique qu'ils surnomment "les Maldives sibériennes".

Une menace écologique

Mais l'endroit a surtout valu à certains Russes des irritations de la peau. Car la carte postale est trompeuse. Ce lac artificiel est en réalité la décharge de la centrale thermique voisine. L'eau turquoise doit sa couleur à la dilution des déchets chimiques. Une pollution dangereuse selon les écologistes. Les panneaux qui signalent le danger n'arrêtent pourtant pas les touristes. Face à cet engouement, la direction de la centrale rappelle qu'en cas de chute, il serait difficile de sortir de ce lac argileux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sibérie
Sibérie (FRANCE 2)