Sécheresse : dans le Doubs, la rivière est devenu un désert

La rivière Doubs est actuellement asséchée. Un phénomène qui pourrait se reproduire tous les ans, en raison de la multiplication des sécheresses.

FRANCE 2

C’est une rivière, le Doubs, qui a quasiment disparu. Le bassin du Doubs, à Villers-le-Lac (Doubs), est quasiment à sec, le lit de la rivière ressemble à un désert. "C’est triste, c’est impressionnant, c’est vraiment triste de voir ça, ça fait de la peine", commente une passante. "Ça fait peur pour le futur", indique une autre. Depuis le début de l’année, il est tombé 560 mm de pluie, bien loin de la moyenne habituelle qui est de 730 mm.

Une sécheresse tous les ans ?

Un restaurateur observe ce phénomène historique. "C’est une sécheresse assez exceptionnelle. La plus importante, c’est celle de 1906. Celle de 1947 était à peu près comme aujourd’hui. Et en 2018, c’était encore plus bas qu’aujourd’hui", explique Nicolas Droz, restaurateur. Cette situation pourrait se répéter tous les ans dans le Haut-Doubs. Face au réchauffement climatique, la gestion de l’eau devient un défi dans la région.

Le JT
Les autres sujets du JT
La rivière asséchée du Doubs, à Maisons-du-Bois-Lievremont, le 31 juillet 2020.
La rivière asséchée du Doubs, à Maisons-du-Bois-Lievremont, le 31 juillet 2020. (SEBASTIEN BOZON / AFP)