Projet de loi Climat : des députés écologistes lancent trois semaines de "débats sans filtre" sur Twitch

Ces élues souhaitent montrer à leurs "viewers" que "le gouvernement a écarté les principales mesures de la Convention citoyenne" et a manqué d'ambition.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des députés débattent sur le projet de loi Climat sur Twitch, le 29 mars 2021. (CAPTURE ECRAN "DEBAT SANS FILTRE" / TWITCH)

"Un débat augmenté." En parallèle des échanges qui se tiennent depuis lundi 29 mars dans l'Hémicycle sur le projet de loi Climat et résilience, une dizaine de députés de sensibilité écologiste ont lancé un "débat sans filtre" sur la plateforme Twitch. "A chaque fois que le débat officiel se tient en séance, nous ouvrons le débat sur Twitch", explique à franceinfo Matthieu Orphelin, député non-inscrit du Maine-et-Loire. Au programme : montrer "les coulisses de l'Assemblée" et "porter les grands messages sur le climat" lors de discussions avec des personnalités comme le réalisateur Cyril Dion, des ONG, des membres de la Convention citoyenne ou des scientifiques, comme la climatologue Valérie Masson-Delmotte.

"On a eu 6 300 viewers, c'était inespéré"

Avec les députés Paula Forteza, Cédric Villani ou Delphine Batho, Matthieu Orphelin souhaite "montrer que le gouvernement a écarté les principales mesures de la Convention citoyenne et a réduit le débat". Ces anciens membres du groupe politique Ecologie démocratie solidarité se plaignent notamment de l'irrecevabilité d'une part de leurs amendements, qui ont été jugés sans lien direct avec le projet de loi, et du temps de parole qui leur est accordé dans l'Hémicycle. "Avec le temps législatif programmé, nous, les non-inscrits qui sommes pourtant parmi les plus engagés, n'avons que 50 minutes de temps de parole. On ne pourra même pas argumenter et défendre nos 400 amendements", regrette Matthieu Orphelin. 

Tout ce qu'on ne pourra pas dire dans l'Hémicycle à cause du temps de parole, on le dira sur Twitch.

Matthieu Orphelin, député du Maine-et-Loire

à franceinfo

Lors de la première journée, le député se réjouit d'avoir réuni "6 300 viewers au total" pendant les sept heures de débats sur Twitch. "On a eu des centaines de commentaires, c'est génial. Et dans la soirée, il y avait plus de 1 200 personnes en ligne en même temps, c'était inespéré", ajoute Matthieu Orphelin, qui précise que tout est disponible en replay.

Ces parlementaires ne sont pas les seuls à montrer leurs désaccords en dehors des murs de l'Assemblée. Un groupe de jeunes militants écologistes a de son côté annoncé son intention de tenir une "permanence" devant le palais Bourbon tout au long des débats en séance plénière. "Le gouvernement n'a pas respecté la démocratie en ne passant pas sans filtre les mesures de la Convention Citoyenne alors la démocratie vient à eux", expliquent-ils, derrière une pancarte "SOS Loi climat en détresse".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.