Météo : de nouveaux records de chaleur pour un mois de mai enregistrés dimanche en France

Des températures inhabituelles ont été recensées dans les Hautes-Alpes, dans la Drôme, en Haute-Loire, dans le Lot, dans le Puy-de-Dôme ou encore en Vendée.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Deux personnes s'abritent à l'ombre, le 18 mai 2022, à Toulouse (Haute-Garonne). (FRED SCHEIBER/SIPA)

Le pic de chaleur se poursuit par endroits. De nouveaux records de température pour le mois de mai ont été enregistrés, dimanche 22 mai, notamment dans le Massif Central et les Alpes, selon des chiffres provisoires de Météo-France transmis en fin d'après-midi.

Plusieurs stations ont amélioré des records établis la veille, comme Superbesse (Puy-de-Dôme) avec 25,7 °C, le Puy-Chadrac (Haute-Loire) avec 34 °C, le Puy-Loudes (Haute-Loire) avec 32,4 °C, ou encore Ambert (Puy-de-Dôme) avec 32,6 °C. Des niveaux inédits ont aussi été atteints en Isère à Grenoble (31,4 °C), à L'Alpe D'Huez (24,1 °C) ou encore Villard-de-Lans (29,7 °C), de même que dans des stations météo de Vendée, du Lot, de la Drôme et des Hautes-Alpes, toujours selon Météo-France.

Le record de 1996 pas encore battu

La France a battu un record de période de chaleur au printemps avec 40 jours consécutifs au-dessus des normales saisonnières, selon un bilan datant de samedi. Les données n'étaient pas encore suffisantes dimanche soir pour confirmer que cette série s'est poursuivie.

En l'état des relevés, non encore définitifs, le record absolu de température diurne en France pour un mois de mai n'a pas encore été battu. Il reste établi avec 36,2 °C, à Dax (Landes) le 30 mai 1996.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.