Les glaciers du Groenland ont fondu quatre fois plus vite en dix ans

Selon une étude danoise, le volume de glace disparaissant chaque année sur cette grande île s'est accéléré entre 2003 et 2013. 

Des icebergs dans le fjord Sermilik, au Groenland.
Des icebergs dans le fjord Sermilik, au Groenland. (PHILIPPE ROY / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La fonte des glaciers au Groenland s'accélère avec la hausse des températures. Elle a été multipliée par quatre en seulement dix ans : "en 2003, 111 km3 de glace par an disparaissaient, dix ans plus tard ce chiffre était presque quatre fois plus élevé, atteignant 428 km3 par an", ont averti mardi 22 janvier des scientifiques dans un communiqué le DTU Space Lab de l'Institut technique du Danemark. 

Les scientifiques ont constaté "des changements prégnants et surprenants dans le schéma de fonte de la glace". Jusqu'à présent, c'était surtout la calotte glaciaire principale, constituée d'énormes quantités d'eau douce, qui fondait, principalement dans les glaciers du nord-ouest et du sud-est du Groenland. Mais la nouvelle étude montre que la glace fond également dans le sud-ouest de cette grande île, et que cette fonte est accélérée par la hausse des températures terrestres.