L'ONG WWF au secours des phoques de Saaima

Le réchauffement climatique menace la survie du phoque de Saaima, dont il ne reste qu'une poignée d'individus. Pour le sauver, l'Homme a dû intervenir.

Le phoque de Saaima est une sous-espèce que l'on trouve, comme son nom l'indique, aux abords du lac Saaima, en Finlande. La population est extrêmement réduite : environ 380 individus. Et le réchauffement climatique met cette population en péril. Ces phoques creusent dans des tas de neige des tanières afin de mettre bas. Alors que la neige disponible se réduit d'année en année à cause de l'augmentation des températures, les bébés risquent de naître à même la glace, les exposant aux prédateurs et au froid.

Des tanières artificielles

Pour assurer la survie des bébés phoques, l'ONG WWF est intervenue en créant à la main des tas de neige pour que les phoques puissent y construire leur tanière.  Ces abris mesurent un mètre de haut pour trois mètres de large. L'opération porte déjà ses fruits. L'an dernier, 81 phoques de Saimaa sont nés. 90% des naissances ont eu lieu dans les abris créés par l'Homme. "C'est génial de pouvoir aider une espèce menacée de cette façon", s'est réjouit Joonas Fritze, chargé de communication pour WWF Finlande. "Mais en même temps, ajoute-t-il, nous avons besoin d'un plan sur le long terme, ce qui inclut de s'occuper rapidement du changement climatique."

L\'ONG WWF au secours des phoques de Saaima
L'ONG WWF au secours des phoques de Saaima (BRUT)