Cet article date de plus de deux ans.

Météo : un été trop chaud et trop sec

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
L'été a été trop chaud pour les animaux et les mers
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Les vacances s'achèvent. C'est l'occasion de faire le bilan de cet été caniculaire, le plus chaud depuis quinze ans, qui a fait souffrir les animaux.

Avec des températures très chaudes, très longtemps, l'environnement a souffert. Dans le Doubs, l'eau du Doubs s'est volatilisée sur une vingtaine de kilomètres à cause de la sécheresse et des crues du printemps qui ont creusé des fissures dans son lit. Triple peine pour les agriculteurs : non seulement l'herbe grillée oblige les vaches à jeûner, mais les bêtes résistent très mal aux températures hors norme. Même en augmentant les rations d'eau, les ruminants réduisent leur production de lait de 15%.

La Méditerranée devient dangereuse

Dans un lac bourguignon, les poissons, surpris par une baisse du niveau de l'eau et la prolifération d'une algue brune gourmande en oxygène, ont été retrouvés morts samedi 25 août. Entre six et huit tonnes d'animaux étouffés en quelques heures. Ces catastrophes pourraient devenir habituelles à partir de 2050. Les températures des mers ont augmenté à tel point que des espèces tropicales ont été repérées en Méditerranée, comme des barracudas carnivores ou des raies aux dards venimeux. Pour parer ce réchauffement climatique, des maisons de champagne ont planté leurs vignes en Angleterre (Royaume-Uni) afin de continuer d'assurer leur production.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.