Inondations : le réchauffement climatique corroboré par une étude scientifique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Inondations : le réchauffement climatique mis en cause par une étude scientifique
Article rédigé par
E.Bailly, N.Karczynski - France 3
France Télévisions

Selon l'étude du WWA, rédigée par des scientifiques du monde entier et publiée mardi 24 août, les inondations qui ont ravagé l'Allemagne et la Belgique ont été provoquées par le réchauffement climatique. Elles pourraient devenir de plus en plus fréquentes.

Les images des inondations en Allemagne et en Belgique, en plein mois de juillet, avaient choqué. 220 personnes ont perdu la vie, sans parler des gigantesques dégâts matériels. Le WWA (World Weather Attribution), qui publie une étude mardi 24 août, fait le lien avec le réchauffement climatique. Les précipitations record du 12 au 15 juillet dernier seraient bien du fait de la main humaine. "Ce rapport vient illustrer cette accélération de ces phénomènes, (…) que ce soit sur les ouragans, que ce soit sur les inondations. On arrive dans cette nouvelle ere du 'méga' : des méga feux, des méga inondations", explique Emma Haziza, hydrologue. 

Activité humaine pointée du doigt 

En cause, l'activité humaine. Pour un degré supplémentaire, ce sont 7 % d'humidité qui s'accumulent en plus dans l'atmosphère. Le risque de subir un de ces événements extrêmes est multiplié par 9. "Il faut s'attendre à ce type d'événements dans les décennies à venir, voire dans les années à venir de façon plus fréquente (…) de façon générale en Europe de l'Ouest", alerte Robert Vautard, climatologue et directeur de recherche au CNRS. Concernant les quantités d'eau déversée, les chutes de pluie pourraient, selon le rapport, devenir spectaculaires, de l'ordre de 3 à 19 % en plus. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.