Environnement : qui sont les militants écologistes qui bloquent Paris ?

Extinction Rebellion a lancé jeudi 10 octobre une nouvelle action de désobéissance civile. Les manifestants ont décidé de bloquer l'une des grandes artères de la capitale, la rue de Rivoli.

FRANCE 3

Opération coup de poing jeudi 10 octobre au cœur de Paris. Les écologistes du mouvement Extinction Rebellion bloquent la rue de Rivoli en plein Paris. Conséquence : c'est la pagaille pour les automobilistes. C'est la première grosse action pour Hugo, un étudiant âgé de 22 ans. Il tente de convaincre les Parisiens, timidement. "Si l'on ne gêne, il n'y a rien qui changera. Voter ne suffit plus, il faut être complémentaires dans toutes les luttes", explique l'étudiant.

Fin de l'occupation prévue dimanche

Une action de désobéissance civile qui divise les automobilistes. Plus loin dans la rue, des militants attachent leurs bras dans des tuyaux. Une technique d'activiste pour ne pas être délogé par la police. Nicolas, 26 ans, est ingénieur. Il milite sur ses jours de congé. "J'ai posé toute cette semaine pour pouvoir faire des actions. J'ai posé aussi mon lundi suivant, si jamais la répression est forte et que je finis en garde à vue", précise le militant. Le mouvement accueille aussi quelques retraités. La fin de l'occupation est prévue dimanche 13 octobre. Mais Extinction Rebellion pourrait jouer les prolongations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militants d\'Extinction Rebellion rue de Rivoli à Paris, le 10 octobre 2019.
Des militants d'Extinction Rebellion rue de Rivoli à Paris, le 10 octobre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)