Environnement : marche pour la planète suite à la démission de Nicolas Hulot

En France, des manifestations écologistes ont rassemblé environ 100 000 personnes le samedi 8 septembre. Cette mobilisation est sans précédent.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Un mouvement citoyen exceptionnel. Elles étaient des milliers dans l’après-midi du 8 septembre à Paris, à défiler pour la planète. Des personnes pas forcément habituées aux rassemblements écologistes, mais qui ont répondu présentes à l’appel d’un jeune homme de 27 ans sur les réseaux sociaux, suite à la démission de Nicolas Hulot. Les manifestants sont déterminés et venus exprimer, chacun à leur manière, leurs inquiétudes face au dérèglement climatique. Cette mobilisation est sans précédent.

Une marche pour le climat à San Francisco

En France, pour la défense de l’environnement, elles étaient 20 000 dans la capitale, 3 500 à Rennes (Ille-et-Vilaine) et autant à Toulouse (Haute-Garonne). Au total, près de 100 000 personnes se sont mobilisées sur l’ensemble du territoire hexagonal. Des marches pour le climat ont été répétées partout dans le monde. La ville de San Francisco (États-Unis) était particulièrement concernée. Des milliers de manifestants venus de toute la Californie y ont en effet défilé dans une ambiance festive.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants défilent à Paris lors de la marche pour le climat le samedi 8 septembre 2018.
Des manifestants défilent à Paris lors de la marche pour le climat le samedi 8 septembre 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)