Écologie : des annonces en campagne

Un conseil de défense écologique a eu lieu aujourd’hui à l’Élysée. À trois jours des élections, l’opposition dénonce une manœuvre électorale.

FRANCE 3

Le président de la République entouré de treize ministres pour le premier conseil de défense écologique. Une image, un message : le gouvernement veut montrer qu’il est au diapason sur l’écologie. Parmi les annonces, la confirmation de l’arrêt du projet de l’exploitation d’une mine d’or en Guyane. Ou encore la création de plus de 20 réserves naturelles.  

Une opération électoraliste 

À trois jours du scrutin européen, les adversaires de La république en marche dénoncent une opération électoraliste. "Comme par hasard, trois jours avant les élections, a lieu le premier conseil de défense écologique. Plus personne n’est dupe de la politique de monsieur Macron", dénonce Marie-Christine Dalloz, députée LR du Jura. Édouard Philippe lui se défend de tout opportunisme.

"Je n’ai aucun doute sur le fait que nos adversaires politiques nous critiquent. Et si nous ne parlions pas de ce sujet, probablement nous critiqueraient-ils aussi", explique le Premier ministre. Alors que les sondages donnent La République en Marche juste derrière le Rassemblement national, les voix écologistes sont devenues plus qu’importantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République Emmanuel Macron, entouré du Premier ministre Edouard Philippe, du ministre de l\'Ecologie François de Rugy et du ministre de l\'Economie Bruno Le Maire, lors d\'une réunion pour présenter un plan énergétique décennal pour la transition écologique, le 27 novembre 2018 à Paris.
Le président de la République Emmanuel Macron, entouré du Premier ministre Edouard Philippe, du ministre de l'Ecologie François de Rugy et du ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lors d'une réunion pour présenter un plan énergétique décennal pour la transition écologique, le 27 novembre 2018 à Paris. (IAN LANGSDON / POOL / AFP)