Climat : Emmanuel Macron salue "le choix historique" des Etats-Unis de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2030

Le chef de l'Etat a appelé jeudi les 40 dirigeants participant au sommet international sur le climat à "accélérer sur la mise en œuvre des engagements à l'horizon 2030".

YouTube
Ce qu'il faut savoir

"Un choix historique." Dans une vidéo diffusée pendant le sommet virtuel international sur le climat, jeudi, Emmanuel Macron a salué les engagements pris par les Etats-Unis sur la réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Le chef de l'Etat a également appelé les 40 dirigeants présents à ce sommet à "accélérer sur la mise en œuvre des engagements à l'horizon 2030", en demandant "un plan d'action qui soit précis, mesurable, vérifiable"Ce direct est désormais terminé.

 Les Etats-Unis s'engagent. Le président américain a acté le retour de son pays dans la lutte contre les dérèglements climatiques après une présidence Trump marquée par le recul des ambitions américaines en la matière. Joe Biden a promis de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la première économie mondiale de 50% à 52% d'ici 2030 par rapport à 2005. Il a exhorté le reste du monde à suivre l'exemple américain au nom d'un "impératif moral et économique", expliquant que le monde doit "passer à l'action".

 La Chine et la Russie présentes. Malgré les vives tensions avec les Etats-Unis, le président chinois, Xi Jinping, et son homologue russe, Vladimir Poutine, participent au sommet. Le chef d'Etat chinois a réitéré l'objectif de la Chine : atteindre la neutralité carbone en 2060.

 L'UE se fixe un nouvel objectif de réduction des gaz à effet de serre. A la veille du sommet, les eurodéputés et les Etats membres de l'Union européenne se sont entendus mercredi pour adopter l'objectif d'une réduction nette d'"au moins 55%" des émissions de gaz à effet de serre de l'UE d'ici 2030, par rapport au niveau de 1990. Cet objectif faisait l'objet d'âpres négociations entre les Vingt-Sept et le Parlement européen.

 Le Japon relève nettement sa cible pour 2030 en matière de réduction d'émissions de CO2. Le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a annoncé que l'objectif de réduction des émissions de CO2 du pays serait désormais de 46% d'ici 2030 (par rapport à leur niveau de 2013). La cible précédente avait été fixée à 26%.

 Le Canada relève ses objectifs. Le Canada compte réduire de 40 à 45% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005, a annoncé le Premier ministre, Justin Trudeau. L'objectif précédent était une réduction de 30% sur la même période.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CLIMAT

20h10 : Il est un peu plus de 20 heures, faisons le point sur les principales infos de ce jeudi :

• Le gouvernement vient de tenir une conférence de presse concernant notamment le protocole sanitaire lors de la rentrée scolaire prévue lundi prochain pour les classes maternelles et primaires. Voici ce qu'il faut en retenir.


• Les entreprises pourront souscrire à un prêt garanti par l'Etat jusqu'à la fin de l'année. En revanche, la prise en charge de l'activité partielle sera moins importante à partir de juin dans les secteurs qui ne bénéficient déjà plus d'une prise en charge à 100%.

• Joe Biden réunit aujourd'hui et demain un sommet mondial sur le climat, qui se tient en ligne. Le président américain a annoncé un nouvel objectif de réduire de 50 à 52% les émissions américaines d'ici à 2030 par rapport à 2005.

• Jean Castex a annoncé saisir le Conseil constitutionnel au sujet de l'article 24 de la loi sur la "sécurité globale" après l'adoption définitive de celle-ci, afin de "lever les doutes" sur cette mesure contestée.

18h00 : Faisons le point sur les principales infos de ce jeudi :

Le gouvernement tient une conférence de presse dans quelques instants. Il doit notamment préciser les modalités du retour en classe, prévu lundi prochain ou le 3 mai selon les élèves. Regardez-la en direct.




#COVID_19 Les entreprises pourront souscrire à un prêt garanti par l'Etat jusqu'à la fin de l'année. En revanche, la prise en charge de l'activité partielle sera moins important à partir de juin dans les secteurs qui ne bénéficient déjà plus d'une prise en charge à 100%.

Joe Biden réunit aujourd'hui et demain un sommet mondial sur le climat, qui se tient en ligne. Le président américain a annoncé un nouvel objectif de réduire de 50 à 52% les émissions américaines d'ici à 2030 par rapport à 2005.

Jean Castex a annoncé saisir le Conseil constitutionnel au sujet de l'article 24 de la loi sur la "sécurité globale" après l'adoption définitive de celle-ci, afin de "lever les doutes" sur cette mesure contestée.

17h50 : Nouvelle annonce de Joe Biden à son sommet sur le climat : les Etats-Unis vont "doubler" d'ici 2024 leur aide publique aux pays en développement pour faire face au changement climatique, par rapport au niveau de 2014.

17h00 : Interrogée par une commission du Congrès américain en parallèle du sommet organisé par Joe Biden pour le climat, la militante écologiste suédoise Gretha Thunberg a reproché aux dirigeants mondiaux leur action trop faible : "Combien de temps pensez-vous que vous pouvez continuer à ignorer le changement climatique (...) sans avoir à rendre des comptes ?"

16h32 : Le Canada compte réduire de 40 à 45% ses émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005, a annoncé le Premier ministre, Justin Trudeau, au sommet sur le climat organisé par les Etats-Unis. L'objectif précédent était une réduction de 30% sur la même période.

15h39 : "Les Etats-Unis annoncent réduire leurs émissions de moitié d'ici 2030. Très bien. Mais que se passera-t-il si c'est un président républicain qui est élu en 2024 et qui aura beau jeu de dire qu'il n'est pas lié par les engagements de son prédécesseur ?"

Invité par franceinfo, François Gemenne, spécialiste de la géopolitique du climat, pointe une limite des engagements pris ou réitérés lors de ce sommet : ils ont des échéances "qui dépassent le terme du mandat de ceux qui [les] ont pris".

15h34 : Nous avons récupéré la vidéo de l'intervention d'Emmanuel Macron dont la diffusion lors du sommet international sur le climat a été perturbée par des problèmes techniques. Il appelle à "accélérer sur la mise en œuvre des engagements à l'horizon 2030", et salue le "choix historique" des Etats-Unis qui ont rehaussé leurs objectifs.

17h53 : Xi Jinping, le président chinois, a lui réitéré un objectif déjà annoncé : atteindre la neutralité carbone en 2060.

15h05 : Plus tôt, Joe Biden a confirmé ce qu'annonçait son administration, en promettant de réduire de 50 à 52% les émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis d'ici 2030 par rapport au niveau de 2005, soit le double de l'objectif en vigueur jusqu'ici.

15h04 : Il semble que l'intervention d'Emmanuel Macron lors du sommet pour le climat ait été victime d'un bug : dans le flux vidéo, seules quelques secondes de la fin de son discours (enregistré à l'avance) ont été diffusées, suivies d'images sans son...

14h39 : Bonjour . La liste des participants annoncés aujourd'hui et demain est très longue, mais vous la trouverez sur le site du département d'Etat américain (en anglais). Seront présents le pape François, le président chinois Xi Jinping, le président russe, Vladimir Poutine, ou encore le Premier ministre indien, Narendra Modi.

Emmanuel Macron doit participer à la session qui vient de débuter, et s'exprimera d'ici 16h30 (je n'ai que son ordre dans la liste). La maire de Paris, Anne Hidalgo, est aussi invitée, et doit parler entre 18h30 et 19h30.

14h22 : Bonjour FI, peut-on avoir la liste des participants au sommet ? Merci pour votre travail !

14h08 : Le sommet mondial pour le climat organisé par les Etats-Unis, qui se tient en ligne, vient de débuter. Les discours de Joe Biden et de sa vice-présidente, Kamala Harris, sont actuellement diffusés. Vous pouvez les suivre en vidéo sur YouTube, où il sont traduits en français.

14h10 : Il est 14h, rappelons les principales informations du jour :

Joe Biden réunit aujourd'hui et demain un sommet mondial sur le climat, qui se tient en ligne. Le président américain doit y dévoiler un objectif "ambitieux" pour les Etats-Unis, les replaçant en première ligne contre le réchauffement climatique. Suivez notre direct.

#COVID_19 Les entreprises pourront souscrire à un prêt garanti par l'Etat jusqu'à la fin de l'année, annonce Bruno Le Maire. Le dispositif ne devait plus être accessible après le 30 juin.


Le Conseil scientifique préconise d'étendre le recours aux autotests, notamment en milieu scolaire. Jean-Michel Blanquer doit détailler ce soir un nouveau protocole sanitaire dans les écoles.

#ENLEVEMENT La mère de la petite Mia, arrêtée en Suisse dimanche, ainsi qu'un autre ressortissant français, vont être extradés "dans les prochains jours", annonce la justice suisse.

12h17 : Sans attendre l'ouverture du sommet, le Japon a annoncé un nouvel objectif, moins ambitieux que celui des Américains, mais nettement rehaussé : réduire de 46% ses émissions de CO2 d'ici 2030 par rapport au niveau de 2013. La cible précédente était -26%.

12h27 : Selon un responsable américain, Joe Biden annoncera tout à l'heure un objectif de réduction de 50 à 52% des émissions de gaz à effet de serre des Etats-Unis d'ici 2030, par rapport à 2005. Jusqu'ici, Washington s'était engagé sur une réduction de 26 à 28%, mais d'ici 2025. Nous verrons si le discours du président des Etats-Unis, qui ouvre son sommet virtuel sur le climat à 14 heures, confirme ce chiffre.

12h13 : Voici un nouveau point sur l'actualité de cette journée, avant le passage de relais :

Le président américain réunit aujourd'hui et demain un sommet virtuel mondial sur le climat. Joe Biden doit y dévoiler un objectif "ambitieux" pour son pays, replaçant les Etats-Unis sur le devant de la lutte contre le réchauffement climatique. Mais qu'en est-il des ambitions des différents pays parmi les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre ? Suivez notre direct.

Emmanuel Macron est arrivé à Suresnes (Hauts-de-Seine). A l'hôpital Foch, il doit rencontrer des soignants et des patients pour échanger sur la situation des patients qui souffrent de symptômes persistants de la maladie, le "Covid long". Suivez ici sa visite en direct.

Le conseil scientifique préconise d'étendre le recours aux autotests, notamment en milieu scolaire. Alors qu'un nouveau protocole sanitaire dans les écoles doit être précisé aujourd'hui par le ministre Jean-Michel Blanquer, voici ce que l'on sait de ses recommandations.



#ENLEVEMENT La mère de la petite Mia, arrêtée en Suisse dimanche, ainsi qu'un autre ressortissant français, vont être extradés "dans les prochains jours", annonce la justice suisse.

11h58 : Pour rappel, les plus gros émetteurs de gaz à effet de serre sont la Chine, les Etats-Unis, l'Union européenne, l'Inde, la Russie, le Japon, le Brésil, le Mexique, l'Australie ou encore la Corée du Sud. Et si leurs ambitions sont toujours plus grandes, elles ne sont pas toujours suffisantes, constate-t-on ici.

12h12 : Nous en parlons depuis ce matin : à l'occasion du sommet virtuel sur le climat à l'initiative des Etats-Unis, plusieurs pays doivent annoncer une révision à la hausse de leurs ambitions en matière de lutte contre le réchauffement climatique. Mais quels sont les engagements des grands pays émetteurs ? Cinq ans après l'Accord de Paris, franceinfo fait le point.

11h29 : Plusieurs pays devraient également se doter d'un nouvel objectif plus ambitieux en matière de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Nous attendons notamment plusieurs annonces à l'occasion du sommet virtuel sur le climat. Pour ne rien manquer, vous pouvez suivre notre direct.

11h32 : Le Japon relève son objectif de réduction de ses émissions de CO2 : il passe à 46% d'ici 2030 par rapport à leur niveau de 2013, contre une cible précédente de 26%, a annoncé le Premier ministre Yoshihide Suga, peu avant le début d'un sommet virtuel mondial sur le climat organisé par les Etats-Unis.

11h16 : "L'Union européenne est tombée d'accord pour diminuer ses émissions de gaz à effet de serre de 52,8% alors que les scientifiques prônent une baisse de 65%. L'écart est beaucoup trop grand. Pour l'instant, le compte n'y est pas."

Marie Toussaint, députée européenne EELV, était hier soir l'invitée de franceinfo pour évoquer le sommet virtuel pour le climat organisé par les Etats-Unis. "L'UE ne prend pas sa part" dans la lutte contre le réchauffement climatique, a-t-elle déploré.

10h52 : En 2020, les énergies renouvelables représentaient 19,1% de la consommation finale brute d'énergie en France, selon les données provisoires publiée ce matin par le ministère de la Transition écologique. Ce chiffre est en deçà de l'objectif de la France, qui tablait sur une part de 23% d'énergies renouvelables à cette date.

10h41 : Aujourd'hui et demain se tient le premier sommet mondial sur le climat à l'initiative du président américain, Joe Biden. Quarante chef d'Etats et de gouvernements ont été invités à discuter de leurs ambitions pour atteindre les objectifs de l'Accord de Paris en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour connaître le programme du sommet, c'est ici.

10h32 : Voici un nouveau point sur l'actualité de cette journée :


A l'occasion du Jour de la Terre, le président américain réunit aujourd'hui et demain un sommet virtuel mondial sur le climat censé marquer le retour des Etats-Unis dans la lutte contre le réchauffement. Joe Biden doit dévoiler un objectif "ambitieux" pour son pays. Après quatre ans de présidence du climatosceptique Trump, ce sommet replace les Etats-Unis sur le devant de la lutte contre le réchauffement climatique. Suivez notre direct.

#ENLEVEMENT La mère de la petite Mia, arrêtée en Suisse dimanche, ainsi qu'un autre ressortissant français, vont être extradés "dans les prochains jours", annonce la justice suisse.

• Jean Castex donnera aujourd'hui une conférence de presse sur l'épidémie. Mais avant, dans la matinée, Emmanuel Macron rencontrera des soignants et des patients à l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) pour échanger sur la prise en charge des patients qui souffrent de symptômes persistants du Covid-19. Suivez notre direct.


Nouvelle prouesse à l'actif de Perseverance : le rover de la Nasa a transformé du dioxyde de carbone issu de l'atmosphère de Mars en oxygène, une première sur une autre planète, a annoncé dans la nuit l'agence spatiale américaine.

09h32 : A l'occasion du Jour de la Terre, le magazine National Geographic a organisé un événement musical virtuel. Au programme : Angélique Kidjo, AURORA, Willie Nelson, Yo-Yo Ma ou encore Ziggy Marley. Ma performance préférée ? Celle du Suédois José Gonzalez (à 16.45 sur cette vidéo), tranquillou dans la forêt.

09h32 : "Des instances européennes au Conseil d'Etat, des membres de la Convention citoyenne aux ONG environnementales, la condamnation est unanime : le gouvernement français ne produit pas de politiques publiques compatibles, et à la hauteur, des enjeux de lutte contre les dérèglements climatiques et les pollutions de l'environnement."

A l'occasion du Jour de la Terre et de la tenue d'un sommet mondial sur le climat, un collectif comptant des élus, universitaires et autres chercheurs, publie ce matin une tribune dans Libération pour demander à la France d'en faire plus en matière de lutte contre la crise climatique.

08h45 : Dans cette tribune, publiée alors qu'un sommet sur le Climat s'ouvre aujourd'hui à l'initiative des Etats-Unis, le secrétaire général de l'ONU rappelle que "d'ici à 2030, les plans d'action nationaux doivent réduire d'au moins 45% la pollution mondiale".

08h44 : "Il n'y a tout simplement aucune raison de construire de nouvelles centrales à charbon, où que ce soit. Un tiers des centrales à charbon du parc mondial sont déjà plus coûteuses à exploiter qu'il n'en coûte de développer de nouvelles énergies renouvelables et d'assurer le stockage. La COP26 doit marquer l'arrêt de mort du charbon."

Dans une tribune publiée dans Le Monde, le secrétaire général de l'ONU lance un appel à tous les pays, toutes les villes, entreprises et institutions financières "pour adopter des plans concrets et rapides, afin d'arriver à zéro émission de gaz à effet de serre". Dans la ligne de mire (entre autres) : le charbon, énergie la plus émettrice de CO2.

08h09 : Attention au "greenwashing" et aux effets d'annonces émanant des grandes entreprises. Selon une étude de la société d'investissement britannique Arabesque, moins d'une grande entreprise sur quatre (24,84%) dans le monde est réellement en mesure de limiter le réchauffement de la planète de 1,5 °C d'ici 2050, conformément aux ambitions de l'Accord de Paris.


07h50 : "Il faut qu'on mette le climat dans toutes les politiques économiques et sociales, et c'est ce que Biden est en train de faire aux Etats-Unis", poursuit Laurence Tubiana, coprésidente du comité de gouvernance de la convention citoyenne pour le climat.

08h07 : "C'est beaucoup plus qu'un retour symbolique." Invitée de franceinfo, la directrice de la Fondation européenne pour le climat, Laurence Tubiana, revient sur le retour des Etats-Unis sur le devant de la lutte contre la crise climatique. Elle pointe "une mobilisation diplomatique d'ampleur (...)" de la part de Washington "pour dire que le climat est un enjeu inter du niveau des chefs d'Etat et il faut que chacun tienne les objectifs de l'Accord de Paris."

07h15 : "Ce retour va d'abord marginaliser les climatosceptiques que sont les présidents brésilien et philippin Jair Bolsonaro et Rodrigo Duterte. Et puis l'administration américaine recrée ainsi une dynamique forte au niveau de la planète, une émulation pour entraîner d'autres décisions ambitieuses."


Après le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris durant le mandat de Donald Trump, la réunion organisée par le nouveau président américain Joe Biden doit marquer le réengagement de la première puissance mondiale dans la lutte contre le dérèglement climatique. "C'est extrêmement important dans la dynamique géopolitique mondiale", estime Sébastien Treyer, directeur de l'Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri), interrogé par notre journaliste Camille Adaoust.

06h44 : En organisant aujourd'hui et demain un sommet sur le climat, le président américain Joe Biden entend bien prendre le leadership dans la lutte contre le réchauffement climatique. Cette actualité fait la une chez L'Humanité ainsi que dans Le Figaro.

L'HumanitéLe Figaro

06h11 : L'enjeu de ce sommet pour le climat est de taille pour la crédibilité du nouveau président américain. Joe Biden veut s'ériger en leader mondial de la lutte contre le réchauffement mais doit rassurer quant à l'inconstance de son pays en la matière, et ce après les quatre ans de la présidence de Donald Trump et de son administration climatosceptique.

07h21 : A l'occasion de la Journée de la Terre, ce sommet lui donnera l'occasion de dévoiler le nouvel engagement de Washington pour contribuer à maintenir le réchauffement mondial sous les +2 °C, si possible +1,5 °C, par rapport à l'ère pré-industrielle, comme le prévoit l'accord de Paris conclu en 2015. Un objectif planétaire hors de portée en l'état actuel des engagements nationaux.

07h21 : Joe Biden réunit aujourd'hui un sommet virtuel mondial sur le climat. Le président américain prendra la parole dans la matinée devant la quarantaine de dirigeants étrangers invités à cette réunion sur deux jours : parmi eux, le Chinois Xi Jinping, le Russe Vladimir Poutine, l'Indien Narendra Modi, le Français Emmanuel Macron ou encore le pape François.


07h20 :

Voici un premier point sur l'actualité de cette journée :

A l'occasion du jour de la Terre, le président américain réunit aujourd'hui un sommet virtuel mondial sur le climat censé marquer le retour des Etats-Unis dans la lutte contre le réchauffement. Joe Biden doit dévoiler un objectif "ambitieux" pour son pays, après quatre ans de présidence Trump marquée par un recul des ambitions en matière de lutte contre la crise climatique.

• Jean Castex donnera aujourd'hui une conférence de presse sur l'épidémie. Cette prise de parole intervient au lendemain de l'annonce de la levée des restrictions de déplacement imposées début avril en France dès le 3 mai et alors qu'un nouveau protocole sanitaire doit entrer en vigueur pour la rentrée scolaire.


Nouvelle prouesse à l'actif de Perseverance : le rover de la Nasa a transformé du dioxyde de carbone issu de l'atmosphère de Mars en oxygène, une première sur une autre planète, a annoncé dans la nuit l'agence spatiale américaine.

La soeur de Sarah Halimi, une sexagénaire juive tuée en 2017 à Paris, entend porter plainte en Israël pour tenter d'obtenir un procès contre son meurtrier, jugé irresponsable pénalement par la justice française, ont annoncé ses avocats à l'AFP.