Crise de l'eau : alerte en Afrique du Sud

Une sécheresse historique frappe l'Afrique du Sud, qui vient de déclarer l'état de catastrophe naturelle dans tout le pays. Au Cap, l'eau courante pourrait bientôt être coupée. 

Voir la vidéo
france 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La deuxième ville d'Afrique du Sud menacée d'être totalement privée d'eau. Le scénario catastrophe se rapproche à grande vitesse : la sécheresse qui dure depuis trois ans atteint un tel niveau que le Cap se prépare à son jour zéro. Le 12 avril, les autorités préviennent, toutes les réserves seront à sec. Certains quartiers sont déjà privés d'eau et les habitants contraints au rationnement : 25 litres par personne à ce point de distribution, pas question de remplir tous les bidons. Une situation extrême à laquelle les habitants ne voulaient pas croire. Le Cap a mis en place des mesures strictes : ceux qui ont encore de l'eau à domicile sont limités à cinq litres par jour et par personne. En France, nous en consommons 165.

Les autorités critiquées pour ne pas avoir anticipé

Chacun a dû apprendre à utiliser des bassines, réduire les douches à une minute et recycler l'eau des toilettes. La lessive, il vaut mieux la faire à la main, car une machine c'est en moyenne 50 litres. Dans les hôtels, les clients sont soumis aux mêmes restrictions que la population, qui se prépare au pire. Le barrage qui alimente la ville est presque à sec. Les autorités, critiquées pour ne pas avoir anticipé, assurent qu'elles font tout pour que l'usine de désalinisation soit prête à temps, en rappelant toutefois son coût exorbitant.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue du lac-barrage Theewaterskloof, presque totalement à sec, le 2 juin 2017, en Afrique du Sud, près du Cap. 
Une vue du lac-barrage Theewaterskloof, presque totalement à sec, le 2 juin 2017, en Afrique du Sud, près du Cap.  (MIKE HUTCHINGS / REUTERS)