Cet article date de plus de quatre ans.

COP23 : Laurent Fabius lance "une alerte rouge" pour agir "massivement et immédiatement" contre le réchauffement climatique

Laurent Fabius, artisan de l'accord de Paris sur le climat, s'est inquiété des "mauvais chiffres" concernant le réchauffement climatique. Il a appelé les pays à "appliquer" le traité. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Laurent Fabius et Emmanuel Macron à une conférence du Pacte mondial pour le climat, à l'université de La Sorbonne, à Paris, le 24 juin 2017. (ETIENNE LAURENT / AFP)

Laurent Fabius lance "une alerte rouge" mardi 14 novembre, après le retard pris pour limiter le réchauffement climatique et alors que les négociations sur le climat patinent toujours à la COP23 qui se déroule en ce moment à Bonn, en Allemagne. "Mais, ce n'est pas fichu", ajoute l'instigateur de l'accord de Paris en 2015, à une condition, dit-il, "d'agir massivement et immédiatement".

"Que chaque pays s'engage"

"Les "chiffres sont mauvais", s'inquiète Laurent Fabius, ancien président de la COP21Ce dont il s'agit, c'est d'appliquer l'accord de Paris, Il faut que chaque pays s'engage et que périodiquement, il révise à la hausse ses engagements. Si on se contente de faire ce qu'on a fait jusque ici, cela ne suffira pas."

Les pays du Sud sont déçus par l'attitude des pays du Nord qui ne veulent pas compenser le manque d'effort des États-Unis qui se sont retirés de cet accord. Pour Laurent Fabius, il faut absolument agir avant 2020.

"Ces chiffres sont mauvais. Il s'agit d'appliquer l'accord de Paris" Laurent Fabius à franceinfo.
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers COP21

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.