COP21 : les contrôles aux frontières françaises renforcés

Craignant des actions violentes et des actes terroristes, le gouvernement français prend des mesures pour la grande conférence sur le réchauffement climatique.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Fin novembre, la quasi-totalité des dirigeants mondiaux seront à Paris pour la COP21, la grande conférence internationale sur le réchauffement climatique qui doit durer 12 jours. Pour cette occasion, le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a fait une annonce ce 6 novembre : les contrôles aux frontières vont être renforcés.

Gares, ports, aéroports... Chaque mouvement sera scruté. L'État redoute les menaces terroristes, un sujet sensible depuis les attentats de janvier 2015 dans la capitale.

Le souvenir de Strasbourg 2009

Des troubles à l'ordre public sont aussi craints. En 2009, lors d'un sommet de l'Otan à Strasbourg, des manifestants ultra-violents du groupe Black Bloc avaient semé la panique en s'en prenant aux forces de l'ordre, en vandalisant et en incendiant des bâtiments. La France avait fini par rétablir les contrôles aux frontières.

Pour la COP 21, la sécurité sera maximale. "Plusieurs milliers de policiers vont être mobilisés et plusieurs centaines vont venir de province pour renforcer les effectifs parisiens", annonce à France 3 Nicolas Comte (Unité SGP Police).

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soldats et des policiers patrouillent à l\'aéroport Charles-de-Gaulle de Roissy (Val-d\'Oise), samedi 17 janvier 2015, dans le cadre du plan Vigipirate renforcé.
Des soldats et des policiers patrouillent à l'aéroport Charles-de-Gaulle de Roissy (Val-d'Oise), samedi 17 janvier 2015, dans le cadre du plan Vigipirate renforcé. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)