Climat : le Groenland aux premières loges du réchauffement climatique

Le Groupe international sur le climat a publié son premier rapport sur les océans et les glaces. Ses conclusions sont très préoccupantes, d’après Stéphanie Pérez, envoyée spéciale au Groenland.

Franceinfo

Envoyée spéciale au Groenland, Stéphanie Pérez témoigne de l’accélération du réchauffement climatique dans la région. “Dans la région Arctique, le réchauffement climatique est deux fois plus rapide que sur le reste de la planète”, indique la journaliste de France Télévisions, qui constate que “de semaine en semaine, les glaciers reculent, la période pendant laquelle les eaux des fjords restent gelés sont de plus en plus courtes”.

2019, une année “préoccupante” ?

Alors que le Giec évoque des “océans acidifiés” et que le niveau des eaux pourrait “monter d’un mètre”, comme le rappelle la présentatrice Patricia Loison, l’envoyée spéciale Stéphanie Pérez affirme que la situation au Groenland est “scrutée quotidiennement par des scientifiques du monde entier quotidiennement”. A ce titre, “l’année 2019 serait particulièrement préoccupante”, conclut la journaliste, sur fond d’immenses glaciers fondus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le glacier Apusiajik à Qulusuk (Groenland, Danemark), le 17 août 2019.
Le glacier Apusiajik à Qulusuk (Groenland, Danemark), le 17 août 2019. (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)