Cet article date de plus d'un an.

Climat : le Moyen-Orient et l'Asie centrale sont deux fois plus affectés par la hausse des températures, selon le FMI

Les températures au Moyen-Orient et en Asie centrale ont augmenté de 1,5 °C depuis les années 1990, soit deux fois plus que la moyenne mondiale.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le désert à l'est de la ville de Kerman en Iran, le 1er décembre 2017. (PICTURE ALLIANCE / PICTURE ALLIANCE / GETTY IMAGES)

Des régions du globe particulièrement concernées par le réchauffement climatique. Les températures au Moyen-Orient et en Asie centrale ont augmenté de 1,5 °C depuis les années 1990, soit deux fois plus que la moyenne mondiale (0,7), selon une étude (en anglais) du Fonds monétaire international (FMI), publiée mercredi 30 mars.

De plus, au XXIe siècle, les catastrophes naturelles ont affecté en moyenne chaque année dans ces régions sept millions d'individus, causant la mort de plus de 2 600 personnes, avec des dégâts estimés à 2 milliards de dollars, explique le rapport.

La directrice du fonds a appelé les pouvoirs publics à mettre en place des politiques permettant d'atténuer les effets du changement climatique, en investissant notamment dans des infrastructures "résilientes". Rappelant le manque de moyens "de nombreux pays dans la région", elle a également pressé les pays riches de tenir leur promesse de porter à 100 milliards de dollars par an, à partir de 2020, leur aide aux pays les plus défavorisés dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.