Canicule : contrôles renforcés sur les routes

Il faut de la patience et de l'abnégation sur les routes, surtout en période de forte chaleur. Mais alors que le trafic était déjà chargé vendredi 3 août en vallée du Rhône et vers l’Espagne, les contrôles étaient renforcés.

Chaleur et contrôles. Sur les routes, la canicule peut aussi provoquer des dégâts ; raison pour laquelle les gendarmes effectuent plus de contrôles. Mais pour ces premiers vacanciers, vendredi 3 août, c’était déjà la galère en direction de l’Espagne. L’autoroute qu’ils empruntent est bloquée et la chaleur était suffocante. 42°C dans la voiture, et personne ne peut avancer parce qu’un camion calciné gisait au milieu des voies.

Répression et prévention

Un week-end délicat de chassé-croisé placé sous surveillance. Et la moindre infraction est traquée. Avec une plaquée cachée par ses vélos, cet homme qui se rendait en week-end de trois jours commence ses vacances par 180 euros d’amende. Un peu plus tard, une voiture est arrêtée avec quatre personnes à l’arrière. Bilan, la personne en trop devra prendre le train. Le poids des chargements est également passé au crible. Si la gendarmerie fait de la répression, elle fait aussi de la prévention. Sur des aires d’autoroutes, des exercices de simulation sont proposés, notamment pour éviter de prendre le volant alcoolisé. 3,5 millions d’automobilistes sont attendus sur les routes françaises ce week-end.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des automobilistes sont pris dans un ralentissement. 
Des automobilistes sont pris dans un ralentissement.  (JEFF PACHOUD / AFP)