Cet article date de plus de quatre ans.

Banquise : le cri d'alarme des scientifiques

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Banquise : le cri d'alarme des scientifiques
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La fonte des glaces devrait s'accélérer. Une étude remet en cause les prévisions qui envisageaient un ralentissement de la fonte des glaciers.

La communauté scientifique est sous le choc. Les glaciers du Groenland pourraient disparaitre plus tôt que prévu. C'est la conclusion d'une étude basée sur le déplacement de la Banquise. Des tests sismiques ont permis cette découverte.

Des conséquences dramatiques

Avec le réchauffement climatique, les sédiments qui se trouvent sous la glace deviennent plus humides, plus glissants aussi, comme un tapis roulant ultra rapide pour les glaciers. De quoi accélérer leur déplacement et les faire fondre plus rapidement. La banquise arctique pourrait même disparaître d'ici 2020.
Alarmant, effrayant aussi. Si toute la banquise disparait, le niveau des océans pourrait aussi augmenter de sept mètres, avec des conséquences dramatiques, que l'on image notamment sur les populations côtières. L'équilibre des écosystèmes maritimes serait alors aussi bouleversé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.