Colombie : à cause du réchauffement climatique, la surface des glaciers a fondu de 18% en sept ans

Au total, 30% de la biodiversité du pays pourrait disparaître à cause de la disparition des glaciers.

Le glacier Huayna Potosi en Bolivie, le 7 novembre 2009.
Le glacier Huayna Potosi en Bolivie, le 7 novembre 2009. (REUTERS)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Des conséquences énormes pour le pays." La Colombie a perdu presque un cinquième de ses glaciers en sept ans, à cause de bouleversements climatiques, ont annoncé jeudi 12 juillet les autorités environnementales colombiennes. La superficie totale des six glaciers colombiens est passée de 45 km2 en 2010 à 37 km2 en 2017 (-18%), a précisé l'Institut d'hydrologie, de météorologie et d'études environnementales (Idean), dans un communiqué.

Ces deux dernières années, 5,8% de la surface glaciaire du pays a ainsi disparu, partagée sur deux principales chaînes de montagnes, la Sierra Nevada del Cocuy et la Sierra Nevada Santa Marta, et quatre volcans, le Ruiz, le Santa Isabel, le Nevado del Tolima et le Nevado del Huila. A ce rythme, le Santa Isabel pourrait disparaître dans les dix prochaines années, a déclaré le directeur de l'IDEAN.

"Les conséquences du réchauffement climatique sont énormes pour le pays", a alerté le ministre de l'Environnement colombien Luis Gilberto Murillo, en précisant que 30% de la biodiversité de la Colombie pourrait disparaître. La Colombie est le deuxième pays au monde, après le Brésil, où la biodiversité est la plus importante."Nous appelons les pays émetteurs de gaz à effet de serre à respecter leurs promesses. Nous n'en émettons que 0,46%, et notre pays en subi quand même les conséquences", a-t-il ajouté. La diminution de la surface glaciaire de la Colombie correspond à la tendance mondiale, selon le Service mondial de surveillance des glaciers.