Les Etats-Unis touchés par une canicule qui a déjà fait trois morts

L'une des victimes de cette vague de chaleur est un ancien joueur de football américain de la NFL, âgé de 32 ans. Il a succombé alors qu'il travaillait dehors.

Des enfants et des adultes tentent de se rafraîchir dans une fontaine à New York, le 19 juillet 2019.
Des enfants et des adultes tentent de se rafraîchir dans une fontaine à New York, le 19 juillet 2019. (SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Des températures qui atteignent les 38 °C à New York et Washington. Une grande partie des Etats-Unis sont confrontés à une canicule qui affecte 150 millions d'habitants et a déjà causé la mort de trois personnes, dimanche 21 juillet. Cette vague de chaleur s'étend des plaines du Midwest à la côte atlantique, selon le Service météorologique national américain. Elle devrait durer au moins jusqu'à dimanche soir.

Deux des trois victimes sont mortes dans l'Etat du Maryland, près de Washington, en fin de semaine. En Arkansas, Mitch Petrus, ancien joueur de football américain de la NFL, a succombé jeudi à 32 ans alors qu'il travaillait dehors, à côté du magasin familial. Il est mort en raison d'une attaque due à la chaleur, selon le médecin légiste du comté de Pulaski.

Un triathlon et un concert annulés

Les températures ressenties pourraient atteindre les 45 °C par endroits, prévient l'agence gouvernementale. La ville de New York a ouvert 500 centres pour que les habitants puissent se rafraîchir. Le triathlon de la ville qui ne dort jamais, prévu dimanche, a été annulé pour cause de "niveaux d'humidité et de température devant atteindre des niveaux extrêmes". La course devait rassembler environ 4 000 athlètes.

A Washington, connu pour sa chaleur humide étouffante l'été, un concert de jazz très populaire qui devait se tenir à la National Gallery of Art a aussi été annulé. Egalement sur la côte Est, Philadelphie pourrait battre le record de températures pour un 20 juillet.

Plus tôt cette semaine, des employés du service de la météo de la ville d'Omaha, dans le Midwest, ont réussi à faire cuire des biscuits sur le tableau de bord d'une voiture garée en plein soleil. Après huit heures, et avec des températures atteignant jusqu'à 85 °C, les pâtisseries étaient presque à point.