INFOGRAPHIE. Canicule : des records de chaleur ont-il été battus dans votre département depuis le début de l'été ?

Cinq stations, sur un total de 158 en France métropolitaine, ont battu un record de chaleur lors de la dernière canicule. Ce fut le cas à Lille, où les 37°C à l'ombre ont été atteints. 

Une température (au soleil) sur le Vieux Port de Marseille, le 1er août 2018.
Une température (au soleil) sur le Vieux Port de Marseille, le 1er août 2018. (MAXPPP)

Records battus ! Lors de la canicule qui vient de prendre fin, cinq villes de France ont enregistré en juillet ou en août les plus fortes chaleurs qu'elles aient connues : Reims (Marne) avec 36,9°C, Alistro (Haute-Corse) avec 37°C, Lille (Nord) avec 37,6°C, Béziers (Hérault) avec 39,1°C et Leucate (Aude) avec la même température. Mais dans d'autres villes, les températures ont frôlé les records historiques sans les battre. 

Dans le tableau ci-dessous, constitué à partir des données de Météo France, franceinfo liste les records de chaleur enregistrés en 2018 dans 158 postes de mesures et les compare aux records observés dans les mêmes stations météorologiques. En 2003, 75 records avaient été enregistrés lors de la précédente canicule historique.

Des données collectées depuis 1872 à Paris

Attention toutefois, les records absolus sont à relativiser, les 158 stations n'ayant pas été mises en service à la même date. La plus ancienne est située dans le parc Montsouris à Paris et date de 1872 alors que la plus récente, située à Auxerre (Yonne), ne sert de point de collecte de données que depuis 2013.

*Parcourez notre tableau, ou saisissez directement le nom de votre ville ou de votre département pour découvrir si les températures atteintes cet été ont égalé un record historique. Exemple : à Abbeville (Somme), la température la plus chaude relevée cette année est de 35,8°C, enregistrée le 26 juillet. C'est deux degrés de moins que le record absolu dans cette station : 37,8°C le 1er juillet 1952.