Grèce : le pays tourne au ralenti en raison d’une canicule précoce

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
La Grèce connaît une canicule hors norme pour la saison depuis plusieurs jours, avec jusqu'à 44 °C enregistrés à Athènes. Plusieurs sites archéologiques, dont l'Acropole, ont dû fermer leurs portes aux heures les plus chaudes.
Grèce : le pays tourne au ralenti en raison d’une canicule précoce La Grèce connaît une canicule hors norme pour la saison depuis plusieurs jours, avec jusqu'à 44 °C enregistrés à Athènes. Plusieurs sites archéologiques, dont l'Acropole, ont dû fermer leurs portes aux heures les plus chaudes. (France 2)
Article rédigé par France 2 - R. Schapira, L. Pensa
France Télévisions
France 2
La Grèce connaît une canicule hors norme pour la saison depuis plusieurs jours, avec jusqu'à 44 °C enregistrés à Athènes. Plusieurs sites archéologiques, dont l'Acropole, ont dû fermer leurs portes aux heures les plus chaudes.

L’été n’est pas encore arrivé, mais la Grèce connait l’une de ses premières vagues de chaleur intense. Le thermomètre a atteint plus de 40°C dans les rues d’Athènes, jeudi 13 juin, avec un pic à 43,9 °C dans le Péloponnèse. Autour des sites touristiques, les visiteurs se protègent comme ils peuvent. "Il fait terriblement chaud", commente l’un d’eux. Pendant deux jours, les principaux sites touristiques, comme l’Acropole, ont dû fermer leurs portes de midi à 17 heures, pour éviter insolations et malaises. 

Les écoles fermées

Le gouvernement a également recommandé aux habitants de préférer le télétravail, et les écoles ont fermé leurs portes. Jeudi, les plages de la capitale ont été prises d’assaut par les jeunes, venus chercher un peu de fraîcheur. "Les écoles sont fermées à cause de la chaleur, alors on est venu ici pour nager", explique un enfant. Si les températures doivent commencer à baisser ce vendredi, les autorités considèrent le risque incendie encore très élevé dans six régions. 

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.