Du Nord à l'Yonne, vingt départements basculent en vigilance rouge pour le pic de l'épisode caniculaire

Les autorités recommandent la plus grande prudence face aux fortes chaleurs attendues mercredi et jeudi sur la quasi-totalité du pays, et plus particulièrement dans le Nord.

Des parisiens profitent du Canal Saint Martin pendant la canicule, le 23 juillet 2019
Des parisiens profitent du Canal Saint Martin pendant la canicule, le 23 juillet 2019 (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Du jamais-vu en France. Vingt départements vont passer en vigilance rouge canicule dans le bulletin que Météo France va publier à 16 heures, mercredi 24 juillet. Il s'agit de l'ensemble des Hauts-de-France (l'Aisne, le Nord, l'Oise, le Pas-de-Calais et la Somme), ainsi que l'Ile-de-France (Paris, la Seine-et-Marne, les Yvelines, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d'Oise).

Les autres départements concernés sont le Loiret, l'Yonne, l'Aube, la Marne, l'Eure-et-Loir, l'Eure et la Seine-Maritime.

Soixante autres départements sont toujours placés en alerte orange, alors que des températures entre 36 °C et 42 °C sont attendues mercredi, avant une nouvelle montée du thermomètre jeudi, a-t-on indiqué de même source.