Cet article date de plus de quatre ans.

Canicule : "Les messages de prévention ont vraiment très bien fonctionné", se félicite la ministre de la Santé

"Les passages aux urgences liées à la canicule sont relativement faibles, de l'ordre de 4%", a aussi indiqué Agnès Buzyn dimanche.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre de la Santé quitte l'Elysée, à Paris, le 3 août 2018. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)

Pas de crise majeure. C'est en substance le message donné par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qui s'exprimait dimanche 5 août en fin de matinée au sujet de la canicule. "Les messages de prévention ont vraiment très bien fonctionné", s'est-elle ainsi réjouie, depuis l'hôpital Necker à Paris.

18 des 650 services d'urgence en France "en tension"

Elle a aussi indiqué que 18 des 650 services d'urgence en France restaient "en tension". "Mais ils sont organisés. Les passages aux urgences liées à la canicule sont relativement faibles, de l'ordre de 4% d'après les chiffres de ce samedi, ce qui prouve que les conseils de prévention ont bien été assimilés."

Nous avons anticipé les afflux de patients, il y a toujours du personnels en réserve et des mutualisations d'urgentistes dans certains bassins de population.

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé

Nouveau pic de chaleur mardi

"L'épisode canicule va se poursuivre jusqu'à jeudi, avec un pic de chaleur mardi soir", a expliqué Agnès Buzyn. Notre société commence à s'adapter à la canicule, nous savons que ces épisodes vont devenir de plus en plus fréquents".

La ministre a aussi mis en garde les familles avec des enfants concernant les baignades et les points d'eau. Selon elle, "les noyades sont en recrudescence, il faut être particulièrement vigilant".

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.