Canicule : faut-il modifier son alimentation ?

Difficile de s'alimenter en période de grosse chaleur. Pour éviter la surchauffe, on fait le plein d'hydratation et de nutriments avec des légumes et des fruits.

FRANCE 3

Lorsque le soleil n'a plus rien de plaisant, s'alimenter devient très compliqué. Dans un marché parisien, on a revu le menu. "Melon, pastèque, des fruits en veux-tu en voilà", décrit une femme. Pour trouver les nutriments et l'eau nécessaires, il y a des potions magiques, comme une boisson citron-menthe-concombre. Oubliez le cassoulet et la raclette, qui vont demander un gros effort de digestion au corps. L'important est de manger léger et à température ambiante : poissons, viandes blanches, fruits et légumes. "Tous les fruits et légumes contiennent de l’eau, mais il y a des champions et le champion toute catégorie, c'est le concombre avec 96% d'eau", explique Mathilde Gibeaux, diététicienne pour l'association Miam. Elle conseille également les agrumes, pour leur teneur en vitamine C.

Les glaces pour se rafraîchir, mais avec modération

Et puis on peut toujours succomber à la tentation d'une glace ou d'un sorbet pour se rafraichir, mais il faut les consommer avec modération : trop de glace entraine une réaction du corps, qui va se réchauffer, tout l'inverse de l'effet recherché. L'épisode de canicule doit durer quatre jours. L'important est de ménager son organisme pour éviter la surchauffe.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cerises.
Cerises. (WANG XINPENG / IMAGINECHINA / AFP)