Canicule : 45 départements placés en vigilance orange

La vigilance décrétée par Météo France jeudi s'étend sur une large partie de la France, allant du Nord à l'Ariège.

Un couple près d\'une plage à Nice (Alpes-Maritimes), le 2 août 2020.
Un couple près d'une plage à Nice (Alpes-Maritimes), le 2 août 2020. (ARIE BOTBOL / HANS LUCAS)

Coup de chaud sur l'Hexagone. Météo France a placé 45 départements en vigilance orange à la canicule, jeudi 6 août, en raison d'un nouvel épisode de forte chaleur. Celui-ci devrait durer "environ une semaine, entre 6 et 8 jours", avec des nuits de plus en plus chaudes, même "éprouvantes notamment dans les milieux très urbains", a expliqué sur franceinfo François Jobard, prévisionniste à Météo France.

Les départements concernés par l'alerte canicule sont : l'Aisne, les Ardennes, l'Ariège, l'Aube, l'Aveyron, la Charente, le Cher, la Corrèze, la Creuse, la Dordogne, l'Eure, l'Eure-et-Loir, la Haute-Garonne, le Gers, l'Indre, l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, le Loiret, le Lot, le Lot-et-Garonne, le Maine-et-Loire, la Marne, la Mayenne, la Nièvre, le Nord, l'Oise, l'Orne, le Pas-de-Calais, la Sarthe, Paris, la Seine-Maritime, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Deux-Sèvres, la Somme, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, la Vienne, la Haute-Vienne, l'Yonne, l'Essonne, les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et Val-d'Oise. 

Dans de nombreuses villes, le mercure dépassera les 35 degrés pendant plusieurs jours, "ce qui n'est pas si fréquent que cela, notamment sur une partie centrale de la France", analyse François Jobard. Il s'agit toutefois d'un épisode de plus faible intensité que celui qui a touché la France la semaine dernière, lors duquel plusieurs records de chaleur ont été battus