Cet article date de plus de six ans.

Cinq départements en vigilance orange aux orages, 13 autres en alerte canicule

Des orages vont s'abattre sur le Doubs, le Jura, le Haut-Rhin, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La foule se rafraîchit pendant la canicule dans une piscine de Thionville (Moselle), le 4 juillet 2015. (MAXPPP)

Alors que la canicule touche à sa fin, place aux orages. Cinq départements ont été placés en vigilance orange aux orages, annonce Météo France, mardi 7 juillet. Il s'agit du Doubs, du Jura, du Haut-Rhin, de la Haute-Saône et du Territoire de Belfort.

Par ailleurs, l'épisode caniculaire va se poursuivre, dans 13 départements maintenus en vigilance orange, rapporte l'institut dans son bulletin matinal. Il s'agit de l'Allier, du Cantal, de la Haute-Loire, du Puy-de-Dôme, de l'Ain, de l'Ardèche, de la Drôme, de l'Isère, de la Loire, du Rhône, de la Savoie, de la Haute-Savoie et de la Saône-et-Loire.

Une baisse des températures pour mercredi

En revanche, Météo France annonce une fin de vigilance dans les départements de la Corrèze, du Tarn et du Tarn-et-Garonne. "Sur ces départements où il a fait encore très chaud hier (...), la nuit a également été chaude, avec 24,3 °C à 5 heures à Lauzerte, 23,9 °C à Albi, 21,9 °C à Montauban. Mais les températures maximales de cet après-midi, bien qu'élevées, seront inférieures à 35°C", explique l'institut météorologique.

Les températures minimales sont restées élevées sur les départements en vigilance orange. A 5 heures, on relevait 26,1 °C à Lyon-Saint-Exupéry, 24,7 °C à Bourgoin, 24,6 °C à Montmélian, 24,3 °C à Mont-Saint-Vincent, 23,8 °C à Saint-Etienne et 22,7 °C à Clermont-Ferrand. "Sur les départements maintenus en vigilance orange, la véritable baisse des températures est attendue pour mercredi" et "devrait marquer la fin de cet épisode de vigilance canicule orange", veulent croire les prévisionnistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Canicule

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.