Cet article date de plus de huit ans.

Yahoo! va interdire l'accès à ses services via des comptes Facebook ou Google

Les boutons permettant de s'identifier via Facebook et Google seront prochainement retirés de tous les sites Yahoo!.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La PDG de Yahoo!, Marissa Mayer, le 7 janvier 2014 à Las Vegas (Nevada). (ETHAN MILLER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Yahoo! reprend la main sur ses services. Le groupe internet américain ne laissera plus à l'avenir les utilisateurs de ses sites s'y connecter en utilisant leurs identifiants pour des services concurrents comme Facebook ou Google"Nous avons l'intention à terme de demander à tous les utilisateurs d'accéder à nos services avec un identifiant Yahoo!", a indiqué une porte-parole du groupe. "Par la suite, les boutons permettant de s'identifier pour Facebook et Google seront retirés de tous les sites Yahoo!."

Le changement a déjà commencé pour le service sportif Yahoo Sports Tourney Pick'Em, et doit s'étendre progressivement à d'autres services de Yahoo!. Le groupe assure que cela permettra "d'offrir les meilleurs services personnalisés" à chacun de ses utilisateurs, sans préciser quand ce changement sera opéré. Les sites populaires comme Flickr et Tumblr, propriétés de Yahoo!, seront également concernés.

La patronne de Yahoo!, Marissa Mayer, arrivée aux commandes du groupe durant l'été 2012, s'efforce de relancer la croissance du groupe. La personnalisation accrue des services est l'un des axes sur lesquels elle se concentre. Elle a aussi mis l'accent sur les contenus offerts sur les sites du groupe, et acquis des talents et des technologies susceptibles d'améliorer ses services avec une série d'achats de sociétés. Le plus remarqué avait été celui du site de blogsTumblr pour 1,1 milliard de dollars (800 millions d'euros) l'année dernière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Yahoo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.