Internet : un déploiement très inégal de la fibre

Publié
Internet : Un déploiement très inégal de la fibre
France 3
Article rédigé par
A. Peyrout - France 3
France Télévisions

L'État a promis la fibre pour tout le monde en 2025. Un objectif qui se rapproche de plus en plus. Le journaliste Alexandre Peyrout était sur le plateau du 19/20 pour faire le point sur les avancées. 

La fibre pour tous, un objectif réalisable ? "Aujourd’hui, près de 30 millions de foyers peuvent bénéficier du très haut débit. Grâce à la fibre optique, c’est environ 70 % des foyers. Mais tous les Français ne sont pas logés à la même enseigne. C’est la Dordogne qui a le taux de raccordement le plus faible, 23 % à peine, suivi de près par le Jura et l’Ardèche, autour de 26 %. À noter que les départements d’outre-mer sont aussi très mal raccordés. L’Arcep maintient quand même son objectif de 100 % des foyers raccordables à la fibre, à 2025, dans trois ans donc", met en lumière Alexandre Peyrout.

Opérateurs téléphoniques et collectivités locales aux manettes

Un déploiement différent selon les régions qui dépend de la répartition du travail entre acteurs privés et publics. "Dans les zones urbaines, ce sont les opérateurs qui sont en concurrence pour déployer la fibre. Et qui dit beaucoup d’habitants, dit beaucoup de clients, cela va donc assez rapidement. Au contraire dans les zones rurales, ce sont les collectivités locales qui sont chargées de réaliser les travaux. Et comme les foyers sont beaucoup plus espacés, cela prend forcément plus de temps", poursuit le journaliste. Pour le prix, pas de variation selon les lieux, mais seulement les opérateurs. "Certains opérateurs font des offres d’appel autour de 10 € par mois, mais attention, au bout de 12 mois, le tarif repassera souvent dans la moyenne des tarifs pratiqués, autour de 40 € par mois", conclut Alexandre Peyrout.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.