Apple dégaine iTunes Radio, sa nouvelle "arme" pour écouter de la musique en ligne

Le géant américain Apple a présenté lundi soir, lors d'une conférence à San Francisco, un nouveau service qu'il compte proposer à ses utilisateurs. iTunes Radio, c'est son nom, vise à concurrencer d'autres acteurs de la musique en ligne, principalement Pandora et Spotify, en mettant à disposition des internautes des listes de lecture personnalisées, et gratuites.

(Stephen Lam Reuters)

Les annonces d'Apple sont à chaque fois très attendues. Cette fois, pas de présentation d'un nouveau modèle d'iPhone, ou d'iPad, mais un nouveau service qui marque une évolution de la marque à la pomme. Et sa volonté de ne pas rater un train très lucratif sur Internet.

Lors d'une conférence organisée à San Francisco, en Californie, le géant américain s'est montré très fier de sa nouvelle invention, iTunes Radio. Sur le principe, rien de révolutionnaire cependant. Comme Pandora (disponible uniquement aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande) ou Spotify, ce nouveau service permettra d'écouter de la musique en ligne, sans téléchargement, sur le principe du streaming, promettant notamment plus de 200 stations de radio personnalisées, "créées rien que pour vous " selon la rhétorique du vice-président chargé des services, Eddy Cue.

Gratuit, mais...

Il s'agit aussi d'une réponse au concurrent Google, qui a lui aussi lancé un service similaire, Google Play Music All Access, en mai dernier.

Le petit "plus" d'Apple, c'est la promesse d'une programmation basée notamment sur l'historique des morceaux écoutés par l'utilisateur, ou de ceux achetés sur la bibliothèque géante d'Apple, iTunes.

Quant au prix, puisqu'ici comme ailleurs il s'agit bien sûr du nerf de la guerre : ce service sera gratuit, sur le modèle par exemple du français Deezer, intégrant de la publicité. En revanche, pour 24,99 dollars par mois (environ 19 euros), aucune publicité, et la possibilité de stocker sa musique sur un serveur informatique, pour l'écouter sur plusieurs appareils. Disponibilité prévue à l'automne prochain.