Cet article date de plus d'un an.

Près de 10 millions d'Australiens victimes d'un piratage massif de données

Ces données incluent le nom des clients, leur date de naissance, leur numéro de téléphone, leur adresse e-mail ainsi que certains numéros de passeport et de permis de conduire. 

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une boutique de l'opérateur de télécommunication Optus, le 5 août 2004, à Melbourne (Australie). (WILLIAM WEST / AFP)

Les données personnelles de près de dix millions d'abonnés australiens pourraient avoir été compromises par le piratage massif du deuxième plus important opérateur de télécommunications du pays, a révélé l'entreprise vendredi 23 septembre. La directrice générale d'Optus, Kelly Bayer Rosmarin, a déclaré que la cyberattaque était l'œuvre de personnes "expérimentées" et qu'elle avait permis d'accéder aux renseignements de 9,8 millions d'utilisateurs, dans un pays qui comptait 25 millions d'habitants en 2021.

Ces données incluent le nom des clients, leur date de naissance, leur numéro de téléphone, leur adresse e-mail ainsi que certains numéros de passeport et de permis de conduire. Selon l'entreprise basée à Singapour, aucun mot de passe ni aucune information bancaire n'a été piraté.

L'origine de l'attaque est floue et aucune demande de rançon n'a été formulée, a précisé la directrice générale. Elle a ajouté ne pas savoir "ce que [les pirates informatiques] comptent faire de ces données". Le piratage a été découvert plus tôt dans la semaine mais Optus n'a pas précisé à quel moment il avait été réalisé. Les autorités australiennes ont mis en garde les personnes victimes de ce piratage contre de possibles usurpations d'identité.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.