Intelligence artificielle : sans le savoir, nous apprenons aux robots à nous dépasser

Normalement, l'intelligence artificielle est faite pour nous servir. Mais elle peut se servir de nous. Sans le savoir, elle nous fait travailler.

France 3

Ça se passe souvent sur le web, quand un site nous demande si on n'est pas un robot et qu'on doit cocher toutes les images où il y a une voiture ou un feu rouge. Ce système en fait est fait pour entraîner la voiture autonome de Google pour lui permettre de reconnaître ces signes. Ce système, baptisé par l'acronyme anglais captcha, signifie en français : test public complètement automatisé qui permet de distinguer un ordinateur d'un être humain. C'est très utilisé sur les sites web pour savoir quand ce n'est pas un robot qui vient acheter toutes les places d'un concert par exemple.

Les robots meilleurs que les humains

Les ingénieurs ont décidé d'utiliser ces tests pour entraîner les intelligences artificielles. Auparavant, les tests, constitués de lettres à recopier, servaient à numériser les archives du New York Times. Dès que l'ordinateur avait du mal à comprendre un mot du journal, il l'intégrait dans le captcha pour que les humains le reconnaissent. Désormais, sur ce genre de tests, les robots sont à 99% de réussite, même avec un mot barré, contre 30% pour les humains. Des performances qui vont  bientôt poser problème puisqu'il sera de plus en plus difficile de faire la différence entre un robot et un humain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un captcha est un test pour faire la différence entre un robot et un humain afin d\'accéder à certaines pages sur le web.
Un captcha est un test pour faire la différence entre un robot et un humain afin d'accéder à certaines pages sur le web. (France 3)