Fake news : comment les reconnaître et ne pas se faire avoir ?

Publié
Fake news : comment les reconnaître et ne pas se faire avoir ?
Article rédigé par
A. Lay, A. Forveille, @RevelateursFTV, J. Chouquet - France 3
France Télévisions
Les "fakes news" sont devenues des outils de propagande sur les réseaux sociaux. Comment distinguer le vrai du faux ?

Une vidéo de l'aéroport de Miami (États-Unis) inondée après l'ouragan de 2017, qui a circulé massivement en ligne était en réalité fausse. À chaque intempérie, plusieurs milliers de vidéos ou photos inondent les réseaux sociaux et dupent le public. Pas moins de 73% des Français pensent avoir été confrontés à un "fake news", ou fausse nouvelle. Pour les détecter, France Télévisions a mis en place la cellule des "Révélateurs". Elle vérifie chaque image extraite des réseaux sociaux.  Elle vérifie chaque image extraite des réseaux sociaux. 

Faire attention aux sources 

"Les gens sont friands de montrer des images un peu spectaculaires, et quitte à ce que ce soit spectaculaire, si on n'en a pas sous la main, on peut les créer", observe Bénédicte Mingot, enquêtrice et documentaliste aux RévélateursFTV. Les vidéos sont également géolocalisées. Qu'elles soient vraies ou fausses, si les vidéos d'intempéries se répandent si bien, c'est d'abord car elles jouent sur la peur autour du réchauffement climatique, selon un expert. Avant de partager une photo, quelques règles de bon sens : faire attention aux sources, et toujours se méfier de ce qui parait trop beau pour être vrai. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.