Uber victime d'une cyberattaque géante en octobre 2016

Uber a été victime d'un piratage de données touchant 57 millions d'utilisateurs de la compagnie de VTC. Plusieurs enquêtes sont ouvertes.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un piratage massif que vient de révéler Uber. Le géant mondial des VTC s'est fait voler les données de 57 millions d'utilisateurs, dont 600 000 de ses chauffeurs. Noms, courriels, numéros de téléphone ont été dérobés aux clients.

Selon Uber, les informations bancaires n'auraient pas été dérobées. Uber ne précise pas la nationalité des victimes. Il est possible que le million et demi de clients français soit concerné.

Un piratage caché plus d'un an

Fait aggravant : Uber a tenu secrète cette attaque survenue en octobre 2016. Le PDG assure pourtant avoir traité l'affaire à l'époque. En fait, Uber aurait payé une rançon de 100 000 dollars en échange de la destruction des données, car dans ce genre d'affaires les pirates poursuivent un objectif financier, notamment la revente des données volées. Des enquêtes ont été ouvertes aux États-Unis et en Grande-Bretagne, de quoi ternir davantage la réputation de la société.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les pirates informatiques ont eu accès aux noms, adresses email et numéros de téléphone portable de 57 millions d\'utilisateurs de l\'application Uber. (Photo d\'illustration)
Les pirates informatiques ont eu accès aux noms, adresses email et numéros de téléphone portable de 57 millions d'utilisateurs de l'application Uber. (Photo d'illustration) (LIONEL BONAVENTURE / AFP)