Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre victime d'une cyberattaque

Toute la production du groupe basé à Castres (Tarn) est à l’arrêt, selon France Bleu Occitanie.

Article rédigé par
Avec France Bleu Occitanie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'usine de la multinationale pharmaceutique française "Pierre Fabre" à Gien (Loiret), le 21 mars 2018. (GERARD JULIEN / AFP)

L'entreprise Pierre Fabre a été victime d’une cyberattaque dans la nuit du mardi 30 au mercredi 31 mars, selon les informations de France Bleu Occitanie.

Toute la production du groupe pharmaceutique et cosmétique basé à Castres (Tarn) est à l’arrêt, a appris France Bleu Occitanie de source syndicale. Une bonne partie des salariés sont rentrés chez eux. L’entreprise emploie environ 10 000 personnes dans le monde dont 4 000 salariés en Occitanie (2 600 dans le Tarn).

Les équipes techniques mobilisées

De son côté, la direction a affirmé à l’Agence France Presse que seuls certains sites de production étaient à l’arrêt. "Une partie des activités de production a été arrêtée", mais "la distribution des produits n'est toutefois pas interrompue", selon elle.

Les équipes techniques sont mobilisées afin de rétablir la production et de sécuriser les données du groupe, troisième laboratoire français.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.