Entreprises : les braqueurs de l'ombre

France 2 a rencontré Étienne Robin, victime d'un piratage informatique dans son entreprise.

FRANCE 2

Un lundi matin, lorsqu'il arrive dans son entreprise, Étienne Robin découvre que son système informatique a été piraté : les conséquences sont immédiates. Pas de bons de livraisons, pas de factures, le chef d'entreprise est bloqué à moins de débourser une rançon. La police déconseille de payer même si, selon un expert, les contraintes de temps ne lui laissent pas le choix. Commencent alors des heures d'angoisse.

Une semaine d'échanges

Étienne échange par mail avec le preneur d'otage de ses données, le seul à pouvoir lui rendre ses précieux fichiers. Les pirates demandaient 6 bitcoins, 3240 euros à l'époque. La discussion dure une semaine, Étienne verse la somme en échange d'une clé de décryptage, toutes ses données sont sauvées. Comme lui, plus d'un chef d'entreprise sur deux en France a déjà été victime d'un logiciel de rançon. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des cyber-braquages pourraient partir de Corée du Nord.
Des cyber-braquages pourraient partir de Corée du Nord. (MAXPPP)