Cybercriminalité : un réseau mondial qui a dérobé 100 millions de dollars a été démantelé

Les polices européenne et américaine ont fait cette annonce jeudi. Plus de 41 000 victimes ont été répertoriées dans le monde, principalement des entreprises et leurs institutions financières.

Image d\'illustration d\'un homme travaillant sur son ordinateur portable.
Image d'illustration d'un homme travaillant sur son ordinateur portable. (TEK IMAGE / SCIENCE PHOTO LIBRARY / ABO / AFP)

Les polices européenne et américaine annoncent avoir démantelé un réseau global de cybercriminels, jeudi 16 mai, accusé d'avoir dérobé 100 millions de dollars (en anglais) à plus de 41 000 victimes dans le monde – principalement des entreprises et leurs institutions financières – en utilisant un logiciel malveillant russe, GozNym. Celui-ci était conçu pour capturer les informations de connexion aux services bancaires en ligne et permettre ainsi de voler de l'argent sur les comptes. Les sommes étaient ensuite blanchies à l'aide de comptes bancaires contrôlés par le réseau.

"Les victimes européennes et américaines sans méfiance pensaient qu'elles cliquaient sur une simple facture mais donnaient en fait accès aux pirates informatiques à leurs informations les plus sensibles", a expliqué Scott Brady, procureur des Etats-Unis pour le district occidental de Pennsylvanie. L'opération transnationale ayant permis de démanteler ce réseau de grande envergure a impliqué six pays, dont l'Allemagne et la Bulgarie.

Des poursuites judiciaires ont été engagées contre des suspects en Géorgie, en Ukraine, en Moldavie et aux Etats-Unis, tandis que cinq citoyens russes – dont le développeur du logiciel GozNym – sont toujours en fuite, a déclaré l'agence européenne de coopération entre les polices criminelles Europol lors d'une conférence de presse à La Haye (Pays-Bas).