Réutilisé par Samsung, un selfie avec Obama fâche la Maison Blanche

Un joueur de baseball, en contrat chez le fabricant sud-coréen, s'est pris en photo avec le président américain. La société a orchestré cette image avec le sportif.

La star de baseball David Ortiz (G) et Barack Obama se prennent en photo, le 1er avril 2014 à la Maison Blanche. 
La star de baseball David Ortiz (G) et Barack Obama se prennent en photo, le 1er avril 2014 à la Maison Blanche.  (SIPANY / AP / SIPA)

Un mois après le selfie rassemblant des célébrités aux Oscars, Samsung récidive. Le groupe sud-coréen a remporté un franc succès avec une photo de Barack Obama aux côtés d'une star de l'équipe de baseball de Boston, David Ortiz, en contrat avec Samsung selon le Sports Business Journal (en anglais). Mais pas auprès de la Maison Blanche qui condamne, jeudi 3 avril, l'usage commercial de l'image du président américain.

Le selfie, pris mardi à la Maison Blanche avec un smartphone de la marque, a été immédiatement posté sur le compte Twitter de David Ortiz. Le champion des Red Sox et le président y posent tout sourire, épaule contre épaule. Il a déjà été retweeté plus de 40 000 fois. 

La Maison Blanche voit rouge

Lors des Oscars, un appareil Samsung avait déjà été utilisé pour un selfie de la présentatrice de la soirée, Ellen DeGeneres, entourée d'une brochette de stars, et diffusé immédiatement sur Twitter. La marque avait alors assuré que cet autoportrait était une "surprise pour tout le monde", malgré la publication d'un article affirmant que tout avait été planifié à l'avance.

Cette fois, Samsung a expliqué avoir confié la mission à David Ortiz et s'est immédiatement félicitée de la photo. "Quand nous avons entendu parler de leur rencontre à la Maison Blanche, nous avons travaillé avec David et son équipe pour voir comment nous pourrions partager des images avec les fans", a expliqué la marque dans le Boston Globe (en anglais). Le selfie a donc été réutilisé par la marque pour vanter les mérites de son téléphone. 

La Maison Blanche est loin d'être aussi emballée. "En général, la Maison Blanche s'oppose à l'utilisation de l'image du président pour des motifs commerciaux, a commenté son porte-parole, jeudi. Et nous nous opposons à cela dans le cas actuel." Le service juridique de la Maison Blanche pourrait être mis à contribution.