VIDEO. États-Unis : un babysitter contrôlé par la police après avoir été dénoncé par une femme qui le jugeait "suspect"

Aux États-Unis, une femme a traqué un homme et appelé la police pour signaler un comportement qu’elle jugeait suspect. L’homme, noir, est un babysitter qui était en train de garder deux enfants, blancs. Il a filmé la scène en direct.

Voir la vidéo
BRUT

Un homme noir en compagnie de deux enfants blancs dans un centre commercial. Rien d’anormal, sinon pour une femme qui - après les avoir pourchassés pendant près d’une heure - a décidé d’appeler la police. La scène se passe à Marietta, en Géorgie, et a été diffusée en direct sur Facebook par le jeune homme, outré de cette situation. Dans sa voiture, garée sur le parking d’un centre commercial, en compagnie des deux enfants, Corey Lewis explique : “Juste parce que j’ai deux enfants sur le siège arrière, qui ne me ressemblent pas, cette dame m’a dit qu’elle allait noter ma plaque d’immatriculation et appeler la police. Je ne peux pas sortir avec deux enfants qui ne me ressemblent pas sans que ça ne paraisse bizarre.

"Qu'est ce qui ne va pas dans ce pays ?"

Plus tard, alors qu’il est chez lui, un policier se présente à lui et le contrôle. L’homme est contraint de se justifier dans les moindres détails : "Je suis le babysitter de ces enfants. On a mangé au Subway, à Walmart. On a pris de l’essence. Elle s’est arrêtée et m’a dit : ‘les enfants vont bien ?’ Pourquoi ils n’iraient pas bien ? […] elle repart puis revient pour demander à voir la petite fille pour savoir si elle sait qui je suis." À son tour, le policier veut parler aux enfants pour s’assurer que tout va bien. Ces derniers l’assurent, avant que la mère du jeune homme n’intervienne pour confirmer que Corey Lewis est bel est bien leur babysitter. "Oh mon dieu c’est ridicule ! Mon Dieu qu’est ce qui ne va pas dans ce pays ?" s’indigne-t-elle.

Des bavures policières racistes fréquentes aux États-Unis

Les États-Unis sont, en effet, fréquemment secoués par des affaires de bavures policières racistes. En 2015, 36 hommes afro-américains, non armés sont morts de balles policières, un chiffre qui a chuté en 2016 à 17 pour remonter à 19 en 2017. Les hommes noirs ont représenté 23 % des personnes tuées par la police en 2017.

VIDEO. Racisme aux États-Unis : en compagnie de deux enfants blancs, un babysitter noir se fait contrôler par la police
VIDEO. Racisme aux États-Unis : en compagnie de deux enfants blancs, un babysitter noir se fait contrôler par la police (BRUT)