GAFA : les géants du numérique bientôt taxés

500 millions d'euros, c'est la somme que pourrait bientôt rapporter dans les caisses de l'État la taxe visant les géants du numérique. Explications.

France 3

Google, Amazon, Facebook ou encore Apple, on les appelle les GAFA. Ils sont désormais dans le viseur du gouvernement. Ces géants du numérique devraient prochainement payer plus d'impôts en France. Bercy l'a annoncé dimanche 20 janvier au matin, la taxe GAFA sera applicable à compter du 1er janvier 2019. Pour le gouvernement, c'est une question de justice.

500 millions d'euros

Quelles seront les entreprises concernées ? Toutes celles dont le chiffre d'affaires est supérieur à 750 millions d'euros au niveau mondial, et à 25 millions d'euros en France pour une taxe de 5% maximum de leur chiffre d'affaires. En 2017, Google a payé 14 millions d'euros d'impôts sur les sociétés en France, Apple 14,5 millions, Facebook moins de 2 millions, et Amazon 8 millions, soit une taxation moyenne de 9% selon Bercy, contre 23% pour les PME françaises. La raison ? Ces géants du numérique pratiquent l'optimisation fiscale. Cette taxe devrait rapporter 500 millions d'euros et sera présentée en Conseil des ministres avant la fin du mois de février.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les logos des Gafa, (Google, Apple, Facebook et Amazon). 
Les logos des Gafa, (Google, Apple, Facebook et Amazon).  (DAMIEN MEYER / AFP)