Cet article date de plus de trois ans.

Facebook : vos données valent de l'or

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Facebook : vos données valent de l'or
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour regagner la confiance des utilisateurs, Facebook promet de mieux les protéger. En France, nous sommes 34 millions à utiliser le réseau social. Quelle trace laissons-nous sur la toile ? Le constat est glaçant.

Chaque fois qu'un utilisateur navigue sur le net, il laisse des traces qui constituent un profil. Exactement ce qu'adorent les publicitaires, comme celui que nous avons rencontré, et à qui nous avons montré notre compte, nos applications préférées et donc notre profil. Ces informations anonymes qui permettent de nous cibler valent de l'or. Des dizaines de milliers d'euros déboursés par les plus gros annonceurs.

Une mine d'informations que Facebook promet de mieux protéger

Mais Facebook récupère beaucoup d'autres données, parfois personnelles. Ce journaliste a fait un test simple : il a demandé à Facebook ce que l'entreprise avait archivé sur lui. Surprise : le réseau a conservé des informations supprimées il y a longtemps, comme le nom d'une ancienne petite-amie, en face de "relations précédentes". Cet autre journaliste a lui aussi demandé ses archives : lui a découvert que tous ses contacts téléphoniques et chacun de ses SMS étaient enregistrés. Ici, une conversation avec son père ou avec son médecin. Il a ouvert la porte à Facebook, simplement en synchronisant ses contacts. C'est ce qui est arrivé dans l'affaire Cambridge Analytica : des données personnelles détournées par un tiers à des fins politiques. Facebook a annoncé qu'il allait mieux protéger l'accès à ses données par des tiers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.