Concurrence : l'UE ouvre une enquête contre Facebook sur l'usage des données publicitaires

La Commission européenne soupçonne le réseau social d'utiliser des données publicitaires recueillies auprès d'annonceurs présents sur ses plateformes, afin de les concurrencer.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La commissaire européenne à la Concurrence Margrethe Vestager lors d'une conférence de presse à Bruxelles (Belgique) le 3 juin 2021. (STEPHANIE LECOCQ / POOL / AFP)

La Commission européenne a annoncé dans un communiqué vendredi 4 juin avoir ouvert une enquête contre Facebook pour déterminer si le géant de l'internet a enfreint les règles de concurrence de l'Union européenne (UE) dans l'usage des données publicitaires. Bruxelles veut établir si le groupe a utilisé des données publicitaires, en particulier recueillies auprès d'annonceurs présents sur ses plateformes, afin de les concurrencer sur des marchés où Facebook est présent.

Facebook "recueille une mine de données sur les activités des utilisateurs de son réseau social et au-delà, lui permettant ainsi de cibler des groupes de clients spécifiques, a indiqué la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, citée dans un communiqué. Nous examinerons en détail si ces données confèrent à Facebook un avantage concurrentiel indu, en particulier dans le secteur des annonces en ligne."

Une autre enquête lancée par le Royaume-Uni

Lorsqu'elles font la publicité de leurs services sur Facebook, des entreprises qui sont également en concurrence directe avec le réseau social peuvent lui fournir des données précieuses d'un point de vue commercial. L'entreprise américaine pourrait ensuite utiliser ces données pour concurrencer les entreprises qui les ont fournies. 

Près de 3 milliards de personnes utilisent Facebook chaque mois et près de 7 millions d'entreprises au total font la publicité de leurs services sur Facebook, a rappelé Margrethe Vestager. L'autorité britannique de la concurrence a lancé simultanément sa propre enquête sur ce sujet vendredi. Bruxelles et Londres ont prévu de collaborer dans le cadre de ces deux procédures indépendantes.



Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Facebook

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.