Amazon se met en règle avec le fisc français

Depuis cinq ans, le fisc demandait 200 millions d'euros d'arriérés d'impôts à Amazon. Un accord a été trouvé ce lundi 5 février. Le montant du chèque n'a pas été dévoilé.

France 3

Amazon et le fisc français ont trouvé un terrain d'entente. Après cinq ans de négociations, le géant du e-commerce américain a signé un accord à l'amiable. Pas un mot sur le montant du chèque. En 2012, la filiale française du groupe faisait l'objet d'un redressement fiscal de 200 millions d'euros. La facture s'est peut-être alourdie depuis.

Les GAFA dans le viseur de l'UE

Amazon suit l'exemple de Facebook, qui a déjà annoncé qu'il déclarerait certains de ses revenus dans les pays où il les gagne. L'accord avec Amazon est in message de fermeté du fisc avec les géants du numérique. Ils ont tendance à optimiser leur fiscalité malgré des revenus conséquents. Le chiffre d'affaires mondial d'Amazon est de 48 milliards d'euros. Ce débat dépasse le cadre de la France. Fin mars, l'Union européenne envisage de légiférer sur la fiscalité des GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple).

Le JT
Les autres sujets du JT
Le logo d\'Amazon pris en photo le 28 décembre 2016 à Vertou (Loire-Atlantique).
Le logo d'Amazon pris en photo le 28 décembre 2016 à Vertou (Loire-Atlantique). (LOIC VENANCE / AFP)