États-Unis : un musée éphémère du selfie a ouvert ses portes

Un musée du selfie vient d'ouvrir ses portes près de Los Angeles (États-Unis).

Voir la vidéo
France 2

Avec plus d'un million de selfies par jour postés sur les réseaux sociaux, le selfie fait son entrée au musée. Une exposition éphémère est à découvrir à Glendale, dans la banlieue de Los Angeles (Californie). La première partie propose des ateliers permettant aux visiteurs de se mettre en scène, tout en haut d'un gratte-ciel par exemple.

Prendre un selfie est tout un art

L'expo interroge aussi les pratiques extrêmes des auteurs de selfies et de dénoncer certains comportements dangereux. Le véritable objet de cette exposition est davantage philosophique : replacer l'autoportrait dans l'histoire de l'art. "Rembrandt, Dürer, Van Gogh ont tous fait des selfies. Ils ont peint des autoportraits, quelle différence ? La technique artistique n'est pas la même, mais si les smartphones et les appareils photo avaient existé, eux aussi auraient fait des selfies", souligne Tommy Honton, cocréateur de ce musée. L'exposition est accessible au public durant deux mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des visiteurs du musée des selfies de Glendale, près de Los Angeles (Etats-Unis), le 1er avril 2018.
Des visiteurs du musée des selfies de Glendale, près de Los Angeles (Etats-Unis), le 1er avril 2018. (MARIO TAMA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)