La technologie absorbe près de la moitié du temps des Britanniques, selon l'Ofcom, régulateur britannique des télécoms

Dans son étude annuelle sur les télécoms, l'Ofcom a pour la 1re fois calculé le temps moyen consacré aux médias audiovisuels et autres moyens de communication outre Manche (télé, radio, portable, internet, etc...).L'organisme l'a chiffré à un peu plus de 7h par personne, soit environ 45% de la durée moyenne d'une journée (hors temps de sommeil).

Un peu plus de 7h par personne consacré aux médias audiovisuels et autres moyens de communication
Un peu plus de 7h par personne consacré aux médias audiovisuels et autres moyens de communication (gettyimages/Bambu Productions)

Dans son étude annuelle sur les télécoms, l' Ofcom a pour la 1re fois calculé le temps moyen consacré aux médias audiovisuels et autres moyens de communication outre Manche (télé, radio, portable, internet, etc...).

L'organisme l'a chiffré à un peu plus de 7h par personne, soit environ 45% de la durée moyenne d'une journée (hors temps de sommeil).

Dans le détail, les usages des médias audiovisuels classiques (télé et radio) se maintiennent, soutenus par le développement des offres numériques, comme la télévision haute définition.

En 2009, les Britanniques ont ainsi passé 3heures 45 par jour devant le petit écran, et plus d'un quart sont équipés d'une télé "HD Ready", c'est-à-dire pouvant recevoir des programmes diffusés en haute définition.

Parallèlement, l'usage des nouveaux médias a explosé. Les Britanniques envoient en moyenne quatre fois plus de SMS qu'en 2004 et près du quart du temps qu'ils passent sur internet est consacré aux réseaux communautaires, comme Facebook.

Les détenteurs de téléphones multifonctions ont plus que doublé en deux ans, à 12,8 millions, et ceux qui utilisent leur combiné pour consulter internet ont augmenté de 50% l'an dernier, à 13,5 millions.

Par ailleurs, le fossé intergénérationel dans l'usage des nouvelles technologies tend à se réduire: plus de la moitié des plus de 55 ans ont un accès à internet haut débit.

Enfin, les Britanniques, particulièrement les jeunes, sont de plus en plus "multi-tâches", c'est-à-dire qu'ils ont, par exemple, pris l'habitude de naviguer sur internet, tout en regardant la télé et/ou en téléphonant avec leur portable...