Intelligence artificielle : Emmanuel Macron annonce des investissements supplémentaires de l'Etat

Le président a promis 400 millions d'euros supplémentaires pour financer la formation de spécialistes de l'intelligence artificielle à travers neuf pôles d'excellence.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Emmanuel Macron participe à une visioconférence dans le cadre du d'un sommet international consacré à l'IA, le 21 mai 2024. (ERIC TSCHAEN -POOL/SIPA / SIPA)

Des mesures pour transformer la France en une championne de l'intelligence artificielle. Fonds d'investissement, crédits supplémentaires pour la formation, mission "d'acculturation" des Français, le président de la République a annoncé mardi 21 mai une série de mesures sur cette thématique lors d'un rassemblement d'acteurs du secteur réunis à l'Elysée, à la veille de l'ouverture du salon VivaTech à Paris.

Au total, Emmanuel Macron a promis 400 millions d'euros supplémentaires pour financer la formation de spécialistes de l'intelligence artificielle à travers neuf pôles d'excellence, "des clusters de l'IA". L'objectif est de passer de 40 000 personnes formées par an à 100 000, a-t-il détaillé, devant des chefs de file du secteur comme Eric Schmidt, ancien PDG de Google, ou encore Yann Le Cun, directeur du laboratoire de l'IA de Meta. 

Le chef de l'Etat a dévoilé le lancement avant la fin de l'année d'un nouveau fonds d'investissement, souscrit à un quart par l'Etat. Le but est d'accompagner les secteurs les moins bien financés et les plus technologiquement liés à l'IA, les puces électroniques ou encore le cloud. Pour faciliter l'adoption de cette nouvelle technologie par les Français, le président a aussi confié une mission "d'acculturation des citoyens" au Conseil national du numérique, qui disposera d'une enveloppe de 10 millions d'euros pour organiser des débats, des cafés autour de l'intelligence artificielle à travers la France. Le pays accueillera aussi un nouveau centre d'évaluation en intelligence artificielle, qui aura vocation à devenir l'un des plus grands centres mondiaux, a ajouté le président. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.